Aller au contenu principal

Ovin
Action dans les GMS Toulousaines, suite à l'AG de la FRO

La Fédération régionale ovine s'est réuni le mardi 19 mars pour évoquer les positions FNO concernant différents sujets comme les prix, la PAC, l'élevage et les fonds d'investissement.

6.50 euros pour l'agneau neo-zélandais et 18.90 euros pour l'agneau français. Cherchez l'erreur !
6.50 euros pour l'agneau neo-zélandais et 18.90 euros pour l'agneau français. Cherchez l'erreur !
© Le Paysan Tarnais
Alain Nouvel, président de la FRO et président de la section ovin viande de la FDSEA du Tarn

« Une quarantaine d’éleveurs de la région Midi Pyrénées s’est  mobilisée samedi à l’appel de la FNO. Nous avons pu rencontrer les directeurs de trois grandes surfaces en périphérie de Toulouse : Carrefour à Labège, Intermarché et Leader Price à Ramonville. L’objectif de cette mobilisation était de faire prendre conscience aux responsables de GMS et aux consommateurs du malaise vécu par les éleveurs ovins. Il faut savoir que les enseignes appliquent des marges importantes sur les produits français alors qu’elles vendent à prix coûtant de la viande d’import ! Tant les éleveurs français que néo zélandais ne peuvent vivre décemment avec une telle politique de prix ! Dimanche et lundi le président des éleveurs néo zélandais était en France. Les enjeux sont considérables pour la filière. Les éleveurs ont fait des efforts considérables, en matière d’identification, de traçabilité… notre travail continue afin de pouvoir mettre en place rapidement une identification VOF (Viande d’Origine Française). Cette mention contribuera à éviter la triche à laquelle les producteurs et les consommateurs sont confrontés. Aujourd’hui, nous tenons à préciser que nous relayerons à la FNO l’action du 23 mars. Nous vous invitons à ne pas relâcher la pression, et à poursuivre dans la mesure du possible la surveillance des pratiques des GMS. Un écho sera donné aux différentes actions syndicales déjà menées, dans les prochaines semaines. Nous pouvons nous féliciter que cette action ait été reprise par l’ensemble des médias. Des échanges constructifs ont eu lieu avec les responsables de GMS et le message a été bien reçu par les consommateurs. Je tiens à remercier l’ensemble des éleveurs qui s’est mobilisé pendant le week end et à poursuivre la pression sur la GMS ! »




Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Modèle 6150 de chez Case IH : Confort et efficacité
Agriculteur à Rabastens, Emmanuel Todeschi moissonne 740 ha dont 200 ha sur l’exploitation. Lors des périodes de moissons, il…
Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
A69 : le territoire se prépare à l’arrivée de l’autoroute
Le comité de développement territorial a pour objectif de fédérer tous les acteurs concernés par la construction de l’A69.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais