Le Paysan Tarnais 27 juin 2019 à 08h00 | Par F. Tarissan

Le congrès départemental des maires et élus locaux s'est tenu à Albi

Samedi 22 juin, l’école des mines d’Albi accueillait le 68ème congrès départemental des maires et élus locaux. Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion du territoire, était présente.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

C’est un véritable aréopage qui s’est réuni samedi dernier à l’Ecole des mines d’Albi, à l’occasion du 68ème congrès des maires et des élus locaux du Tarn. Bien sûr, de nombreux maires et élus municipaux du département ont répondu à l’invitation, notamment Stéphanie Guiraud-Chaumeil, maire d’Albi et Sylvain Fernandez, maire de Cambounet-sur- le-Sor et président de l’association des maires et élus locaux du Tarn. D’autres personnalités locales étaient également présentes à l’image de Carole Delga, présidente de la région Occitanie, Christophe Ramond, président du Conseil départemental, ou encore Jean-Michel Mougard, préfet du Tarn. Enfin, plusieurs parlementaires ainsi que Jacqueline Gourault, Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités locales ont fait le déplacement. L’assemblée a commencé par traiter les affaires statutaires. Ainsi les membres de l’association des maires et des élus locaux du Tarn ont approuvé le procès verbal du précédent congrès et se sont vus présenter le rapport financier et celui d’activité. En outre, l’association a présenté un projet de guide des bonnes pratiques entre communes et intercommunalités recensant les démarches et initiatives qui ont démontré leur efficacité afin qu’elles puissent être reproduites. De même, a été introduit, un projet visant à renforcer les liens entre l’association des maires et élus locaux et l’amicale des anciens maires du Tarn. S’en est suivi un débat sur le thème de l’action publique à l’échelle municipale.

«Le maire garant de l’action publique»

C’était l’intitulé du débat proposé à l’occasion du congrès. Sur la forme, des intervenants représentants les différents niveaux de collectivités locales se sont exprimés, ont posé des questions ou ont fait valoir un point de vue auxquels Jacqueline Gourault a réagi lors de sa propre intervention. Ainsi, Sylvain Fernandez, Christophe Ramond et Carole Delga se sont succédés au micro pour aborder des thèmes aussi variés que le statut des élus, l’important renouvellement attendu en 2020 dans les mairies, la complémentarité entre décentralisation et déconcentration, les transferts de compétences, ou encore les limitations de vitesse.

Jacqueline Gourault a répondu aux interrogations soulevées et affirmé la volonté du gouvernement d’éviter une réforme territoriale d’ampleur. Elle a également présenté deux projets de loi. Le premier, nommé Loi Proximité Engagement, doit être débattu par le parlement dès le mois de septembre. Le second projet de loi devrait arriver à la fin du premier semestre 2020.

F. Tarissan

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2630 | juillet 2019

Dernier numéro
N° 2630 | juillet 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui