La Vie Charentaise 05 avril 2021 a 08h00 | Par Alexandre Veschini

Deux années de doute pour la filière des chevreaux

Naisseurs, abatteurs et distributeurs sont dans le flou sur les perspectives de la filière. Pour Frantz Jénot, directeur de la fédération régionale caprine (FRCAP) et de la Fédération nationale des engraisseurs de chevreaux (FNENC), c’est peut-être tout un modèle économique à repenser.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Alvaro Reyes - unsplach

La filière « chevreaux » sort d’une année 2020 très difficile, en raison de la crise sanitaire et de débouchés liés en grande partie à l’export. 2021 s’annonce sous des auspices assez similaires avec beaucoup de flou autour de la situation mais une volonté de chercher des solutions pour les différents maillons de la filière. Frantz Jénot, directeur de la fédération régionale caprine (FRCAP) et de la Fédération nationale des engraisseurs de chevreaux (FNENC), a fait le point sur cette   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise