Le Paysan Tarnais 24 octobre 2019 à 08h00 | Par F. Roussel

L’appel d’octobre se poursuit pour défendre l’agriculture française

La semaine a été marquée par les feux de la détresse à travers toute la France. Plusieurs actions ont eu lieu sur des points stratégiques près des axes du département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais  © Le Paysan Tarnais

Après une première action sur le pont de Tanus où la profession a exprimé la colère paysanne. Puis une deuxième dans les GMS où elle a alerté les consommateurs sur les incohérences entre leurs discours et leurs actes. L’action du 22 octobre de la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Tarn ont allumé les feux de la détresse agricole. La profession réunie autour de brasiers a voulu alerter les concitoyens et le gouvernement sur le mal-être grandissant des agriculteurs. Plusieurs secteurs du département ont répondu à l’appel : Castres/Roquecourbe, Albi, Lavaur, Réalmont/Montredon, Alban/Villefranche, Valence/Valdériès, Rabastens/Salvagnac/Lisle, Gaillac/Graulhet/Cadalen, Dourgne et Lacaune.

F. Roussel

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2647 | novembre 2019

Dernier numéro
N° 2647 | novembre 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui