Le Paysan Tarnais 08 avril 2021 a 08h00 | Par David MONNERY

Le robot de taille de Vinovalie R2T2 récompensé par un prix

Lors la présentation de son bilan 2020, le pôle de compétitivité Agri-Sud Ouest innovation a remis un prix à la coopérative viticole. Les premiers essais du robot R2T2 sont jugés prometteurs.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le robot R2T2 devrait être commercialisable d'ici trois ans.
Le robot R2T2 devrait être commercialisable d'ici trois ans. - © Le Paysan Tarnais

Le pôle de compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation a présenté son bilan de l'année en visio-conférence depuis de le siège de Vinovalie, à Saint-Sulpice-la-Pointe, mercredi 31 mars. Un choix qui ne devait rien au hasard, puisque la coopérative viticole a eu le plaisir de se voir décerner un prix à cette occasion.

Agri Sud-Ouest présente en effet chaque année aux lycéens de six établissements du Sud-Ouest trois innovations labellisées et portées par le pôle, en lien avec les filières de l'agriculture, de l'agroalimentaire et des agro-industries. Cela permet de présenter à ces futurs actifs le formidable potentiel d'innovation du secteur afin de le rendre plus attractif au moment de leur orientation. Cette année, pour la 10e édition de ce prix des lycéens, c'est le robot R2T2 qui a été plébiscité par les jeunes. Porté par Vinovalie, ce robot vise à apporter une solution automatisée pour la taille de la vigne.

Pauline Lacapelle, responsable de la recherche et du développement de Vinovalie, nous en dit plus : "A travers ce robot R2T2, l'idée est de réduire la pénibilité du travail du vigneron, d'améliorer la compétitivité des exploitations viticoles et de redonner de l'attractivité au métier pour attirer les jeunes. Ce projet ne serait pas né si nous n'avions pas été accompagné par le pôle Agri Sud-Ouest Innovation."

Le projet R2T2, lancé en 2018, regroupe sept partenaires aux compétences complémentai- res, issus de la recherche, de l'industrie aéronautique et du machinisme agricole. Deux modules composent le robot de taille : un bloc de taille robotisé et un porteur autonome et autoguidé. R2T2, toujours en cours de développement, devrait être commercialisable d'ici trois ans.

"Un premier prototype a été testé cet hiver et les résultats sont très prometteurs", commente Pauline Lacapelle. Cent hectares ont été spécifiquement préparés pour le robot. À l'image de ce qui a été réalisé à l'apparition des premières machines à vendanger, "l'idée est aussi de transformer la vigne pour qu'elle s'adapte à cette nouvelle technique de taille", explique Jean-Luc Constans, nouveau président de Vinovalie.

R2T2 représente un budget de 3 millions d'euros. Il bénéficie d'une aide de l'État et de la Région Occitanie de près de 50 % de subventions, dans le cadre du 24ème appel à projets du Fonds unique interministériel-Régions.

D. Monnery

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,