Le Paysan Tarnais 10 septembre 2020 à 08h00 | Par D. Monnery

Les agriculteurs tarnais ont un cœur gros comme ça

Le territoire de Lautrec-Vielmur-Saint-Paul s’est mobilisé de belle manière à l’occasion du passage de la Grande Boucle dans le Tarn, vendredi 4 septembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

C’est un événement qui fait chaud au cœur, littéralement. Les agriculteurs du territoire de Lautrec-Vielmur-Saint-Paul, épaulés par les membres du bureau de la FDSEA spécialement délocalisé pour l’occasion, ont mouillé la chemise sous le soleil de septembre pour faire battre le coeur de l’agriculture tarnaise devant les caméras du Tour de France. À travers cette fresque de 50 mètres d’envergure sur une parcelle de Vielmur-sur-Agoût, les agriculteurs du Tarn ont rappelé à tous les téléspectateurs qu’ils étaient fiers de nourrir la population et toujours présents pour animer les campagnes.

Catherine Rabou, maire de Vielmur-sur-Agoût et conseillère départementale, a largement rendu hommage à l’implication des agriculteurs en venant prêter main forte pour l’animation de la parcelle. “C’est une fierté d’accueillir un tel événement sur notre commune, salue-t-elle. La symbolique de ce cœur qui bat est très belle en cette période de Covid-19, qui est une épreuve pour tout le monde. Cela rappelle que tout le monde a sa place et son utilité au sein de notre société. Cela aura été le côté positif de cette crise de recréer un forme de solidarité.”

Cette année, le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, n’a pas pu s’arrêter saluer les agriculteurs tarnais car la course s’emballait dans cette dernière partie de parcours très roulant jusqu'à l’arrivée à Lavaur. Mais son bras droit est venu féliciter les agriculteurs pour la qualité de leur mobilisation. Le président de la FDSEA du Tarn, Philippe Jougla, accompagné du co-secrétaire général, Ludovic Marlot, et des responsables du territoire, Jean-François Alquier et Grégory Galzin, lui ont remis un sac cadeau avec de l’ail rose de Lautrec, la spécialité emblématique du territoire traversé par le peloton. “C’est grâce à ça qu’on n’est pas malade”, a plaisanté Grégory Galzin. Cette “potion magique” permettra-t-elle au Tarn de remporter le concours Les Agriculteurs aiment le Tour ? “On a terminé trois fois sur le podium mais on n’a jamais gagné”, a rappelé Philippe Jougla. Ce serait pourtant une juste reconnaissance du travail bénévole réalisé par les agriculteurs du territoire, à pied d’œuvre toute la semaine et depuis tôt le matin de l’étape pour fignoler les derniers détails face au vent d’autan. Croisons les doigts.

D. Monnery

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui