Le Paysan Tarnais 17 janvier 2019 à 08h00 | Par D. Monnery

Retraites : les anciens exploitants remontent au créneau

Les retraités interpellent de nouveau les parlementaires. À l’image de René Laganthe, Claude Lombard et Norbert Durand, reçus lundi 14 janvier par le sénateur Philippe Bonnecarrère à sa permanence.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

Les retraités de la FDSEA remontent au créneau. Les anciens exploitants reprennent leurs bâtons de pèlerins pour aller sensibiliser les parlementaires tarnais à la revalorisation des pensions de retraites. À l’image de René Laganthe, Claude Lombard et Norbert Durand, reçus lundi 14 janvier par le sénateur Philippe Bonnecarrère à sa permanence, les retraités tarnais font état de leur «profond désarroi» suite aux annonces du président de la République du 10 décembre. «Pas un mot n’a été prononcé concernant les plus petites retraites. On a l’impression d’être des laissés-pour-compte alors que nous avons fait beaucoup pour nourrir la France et contribué à rendre notre balance commerciale excédentaire», souligne le président de la SDAE, René Laganthe.

Ce message, les retraités tarnais vont le délivrer de vive voix lors de rendez-vous avec les élus du territoire. Il est également doublé d’un courrier signé de la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, et du président de la SNAE, Jacques Dufrechou, adressé à tous les parlementaires français. Parmi les revendications exprimées, les élus nationaux demandent notamment l’indexation de la hausse des retraites sur l’augmentation des prix, et l’application immédiate de la pension minimale à 85% du smic, contre 75 % actuellement. Nombre d’anciens chefs d’exploitation agricoles doivent ainsi subsister avec environ 800 € par mois, tandis que leurs épouses touchent à peine plus de 500 € dans le même temps.

David Monnery

 

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais
La couverture du journal Le Paysan Tarnais n°2633 | août 2019

Dernier numéro
N° 2633 | août 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui