Le Paysan Tarnais 19 novembre 2020 à 08h00 | Par Flavien Roussel

Utilitaires : avoir un véhicule multi-usages pour moins de 10 000 €, c'est possible !

Sans solution pratique et économique chez les constructeurs, Laurent Viguier a opté pour un châssis cabine il y a 6 ans. Il l'a fait équiper selon ses besoins pour les champs et l'atelier porcin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les caisses à outil sont bien maintenues dans le coffre dos cabine et sont faciles à attraper. © Le Paysan Tarnais La plateforme comprend trois ridelles, ce qui facilite le chargement et le déchargement dans toutes les situations. © Le Paysan Tarnais La remorque est utilisée pour tous types de  transports. Et du côté gauche, une pompe à GNR sert au ravitaillement des machines. © Le Paysan Tarnais

«Je ne voulais pas un 4x4 de type pick-up !», se rappelle l'agriculteur de Saint-Agnan. Parmi les principaux critères pour choisir son utilitaire, celui-ci a le mérite d'être clair. Et les raisons de délaisser les pick-up sont aussi simples que pratiques : «les caisses de chargement sont hautes mais surtout peu pratiques. Pour charger des palettes, il faut faire attention aux passages de roues.» Le fourgon tollé ne répondait pas non plus à ses attentes. C'est donc un Transporter châssis cabine d'occasion qui a servi de base au projet, il y a 6 ans.

PRÉPARATION SUR-MESURE

L'agriculteur a fait appel à un carrossier spécialisé pour obtenir un équipement qu'il a voulu polyvalent et robuste. La plateforme est fixe avec trois ridelles mobiles pour charger et décharger sans contraintes. «Elle sert pour tout : palettes de semences, big-bag d'engrais, etc... Je charge des roues agricoles entières et il m'est aussi arrivé de transporter une trémie frontale de semoir et un lève-sac», détaille Laurent Viguier.

Un réservoir de 200 litres est placé entre les longerons. Il ne nécessite pas de manipulations et ne grève pas l'espace de chargement de la plateforme. Le ravitaillement des machines en GNR se fait grâce à la pompe électrique placée dans le coffre dos cabine. L'agriculteur apprécie ce rangement, notamment les caisses à outils qui ne sont pas sujettes aux va-et-vient.

POLYVALENCE

Le travail du carrossier (facturé 4 500 EUR) a laissé 1 080 kg de charge utile pour un PTAC de 3 tonnes. Le PTRA de 5,2 tonnes offre une capacité de remorquage confortable. «Je récupère les porcelets et transporte les cochons engraissés avec une remorque qui a elle aussi été faite sur-mesure», témoigne Laurent Viguier qui l'utilise aussi pour transporter des charges sur palette.

Le comportement sur route, à vide ou en charge, n'attire pas la critique. Malgré l'achat d'occasion à 140 000 km, l'agriculteur n'a eu aucune mauvaise surprise. C'est plutôt tout le contraire : «Les frais d'entretien sont contenus. Les pneumatiques, de type camionnette à profil routier, ont une très bonne longévité. Pourtant entre la conduite à bon rythme sur route et les chemins de terre, je ne les ménage pas.» La garde au sol, meilleure qu'un fourgon, est appréciée dans les chemins pendant la période d'irrigation. Il suffit d'être prudent dans les très fortes pentes si le sol est détrempé.

ESSAI TRANSFORME

Le seul accessoire rajouté par Laurent Viguier est un panneau d'escorte repliable qui sera bientôt rejoint par des gyrophares. Après 160 000 km au volant, il est difficile de formuler des reproches au porteur comme à l'aménagement : «J'en suis enchanté. Je vais commencer à chercher un deuxième pour préparer le renouvellement.» Une chose est sûre, l'agriculteur gardera le même concept. A la question «Pouvait-on faire mieux ?», une seule idée vient : rajouter un tiroir qui s'ouvrirait vers l'arrière entre les longerons. Si ce concept vous a inspiré ou si vous avez pensé une adaptation pour votre utilitaire, n'hésitez pas à contacter la rédaction du Paysan Tarnais pour partager votre réalisation !

F. Roussel

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Paysan Tarnais se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Le Paysan Tarnais