L'Oise Agricole 21 janvier 2021 a 09h00 | Par actuagri

Une année 2021 déjà sous tension

Des mesures de restriction à l’exportation prises par des pays, des stocks de report au plus bas et une demande de céréales très vive font flamber les prix.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La France va achever sa campagne de commercialisation des céréales avec des stocks très tendus, sans véritablement profiter de l’embellie.
La France va achever sa campagne de commercialisation des céréales avec des stocks très tendus, sans véritablement profiter de l’embellie. - © Pixabay

La France va achever sa campagne de commercialisation des céréales avec des stocks très tendus, sans avoir profité de l’amélioration de la conjoncture des marchés, faute de grains disponibles. Fin juin 2021, notre pays ne disposerait plus que de 2,48 millions de tonnes (Mt) de blé (- 18 % sur un an). «Pour autant, notre pays n’aura vendu, à la fin du mois de juin prochain, que 7,2 Mt vers les pays tiers, soit moitié moins de grains que la campagne 2019-2020», a   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

Le Paysan Tarnais