Aller au contenu principal

Agriculteurs en difficultés: Fesneau se penche sur ceux «qui ont besoin de sortir» du secteur

Dans un entretien accordé à l'AFP le 27 mars, à la veille du congrès de la FNSEA, le ministre de l'Agriculture a été interrogé sur l'opportunité, récemment soulevée par le syndicat majoritaire, d'un «plan de cessation d'activités» pour les agriculteurs les plus en difficulté. «Ma responsabilité, ce n'est pas le plan social, mais c'est de faire en sorte que les éleveurs retrouvent de l'air, a répondu Marc Fesneau. Il peut y avoir des cas où il y a des gens qui ont besoin de sortir de l'agriculture et ça, on est en train de regarder.» Et d'expliquer: «Mon objectif n'est pas de supprimer des agriculteurs (...). En Italie c'est 1,2 million d'agriculteurs pour une population quasi équivalente (à la France). 400.000 agriculteurs, pour des raisons d'occupation de l'espace, pour des raisons de besoins territoriaux (...) c'est un objectif que je me fixe (pour la France)» - contre 496 000 exploitants/co-exploitants au dernier recensement de 2020. En conférence de presse le 20 mars, le président de la FNSEA Arnaud Rousseau avait affirmé que, dans le cadre du plan de trésorerie à destination des agriculteurs en difficultés, annoncé par le gouvernement, les «situations les plus compliquées», que «les banques ne veulent pas accompagner» devaient faire l'objet de «conditions financières spécifiques ou d'un plan de restructuration ou de cessation d’activité», accompagné par l'Etat. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La ville d'Albi se lance dans le maraîchage

La ville veut produire plusieurs dizaines de tonnes de légumes pour approvisionner sa cuisine centrale.

Un aménagement de bâtiment dans l'air du temps

“Il fallait à tout prix faire rentrer de l'air dans le bâtiment.” Telle était la problématique à laquelle était confronté…

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

FDSEA et JA81 : "nos produits ont un prix non négociable"

Les deux syndicats tarnais avaient convié le 17 mai les directeurs des GMS du Tarn pour parler coût de production, prix de…

GNR : la remise en pied de facture effective dès juillet

La mobilisation syndicale a porté ses fruits. La hausse de taxation sur le GNR a été abandonnée et la part remboursable de la…

Un mois de mai très pluvieux dans le Tarn

À la mi-mai, les cumuls de pluie dans le département atteignent déjà plus de 100 mm dans plusieurs secteurs.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais