Aller au contenu principal

Syndical
Albi : le blocage est levé mais la mobilisation continue

Une semaine de lutte qui s'est terminée par une dernière action en centre-ville et un grand barbecue, mais qui ne signe pas la fin, loin de là, de la mobilisation agricole tarnaise.

“Ne rien lâcher, continuez les amis !”, “vive la campagne, on vous soutient à 100%”, “je vis à la campagne avec les agriculteurs, je suis avec vous tous, bloquez tout !” Sur les réseaux sociaux, les messages de soutien au blocage de la RN88 à Albi ne manquent pas. Depuis le mardi 23 janvier, les agriculteurs de la FDSEA et des JA81 ont investi la portion de rocade entre l’échangeur du Séquestre et de Terssac pour faire entendre leur mécontentement. Malgré un trafic routier perturbé, les voitures et camions passant à proximité du lieu de blocage n’hésitaient pas à klaxonner et saluer les manifestants, comme pour montrer le soutien de la population albigeoise à la cause agricole tarnaise. Les commerçants du coin ont également fait preuve de solidarité, en apportant généreusement pizzas, pains et autres denrées alimentaires et boissons. De nombreux particuliers en font spontanément de même. De nombreux organismes para-agricoles ont également apporté leur soutien.

"Des mesurettes"

Le mercredi 24 janvier, alors que la levée du blocage était initialement prévue pour 14h, la FDSEA et les JA ont finalement décidé de rester, avec le soutien de tous les participants présents. “On a pas de raisons de partir maintenant, il faut maintenir”, disait-on sur place. Ainsi, durant 7 jours, les agriculteurs tarnais se sont relayés jour et nuit pour maintenir le point de blocage. “Tant qu’on nous annonce rien de clair, on ne bougera pas c’est certain”, soulignaient quelques jeunes agriculteurs avant le vendredi, date de la visite du Premier Ministre en Haute-Garonne et des annonces tant attendues. Des annonces qui ont finalement fait pschitt pour les professionnels tarnais, qui ont alors décidé de poursuivre le blocage durant le weekend. “Ce sont des mesurettes. Il y a beaucoup de mesures qui peuvent se prendre et se faire très rapidement, comme calmer les contrôles ou être plus regardant sur les produits importés vendus en grandes surfaces”, glisse Christophe Caussé, secrétaire général adjoint de la FDSEA81. Le samedi matin, le préfet du Tarn, Michel Vilbois, est venu à leur rencontre. Il a “salué la grande responsabilité des agriculteurs du Tarn dans la conduite du mouvement et leur sens du dialogue”. Ce dernier est également venu pour présenter les mesures annoncées par le Premier Ministre la veille, notamment les premières mesures de simplification. Conseil départemental et régional, maires et autres élus ont également rendu visite aux agriculteurs durant le blocage pour apporter leur soutien.

Un moment convivial sur le Vigan

Le lundi 29 janvier en fin d’après-midi, il a été décidé de lever le blocage de la RN88, “pour renforcer les rangs de nos collègues de Haute-Garonne pour bloquer le secteur de Blagnac ce mardi. Il faut maintenir la pression”, exprimaient les secrétaires généraux de la FDSEA, Christophe Rieunau et Cédric Vaute. Ainsi, aux alentours de 17h, une cinquantaine de tracteurs a pris le chemin de la cité administrative en centre-ville pour déverser quelques bennes de bois et fumier autour des bâtiments. Dans la foulée, les représentants syndicaux ont été reçus par le préfet du Tarn “pour évoquer tout ce qui nous pourrit la vie et discuter de mesures de simplification.” Enfin, vers 18h, les tracteurs et agriculteurs ont tous convergé vers la place du Vigan pour se retrouver autour d’un grand barbecue, afin de “remercier les Albigeois de leur soutien”. Plus de 1 000 personnes se sont réunies sur place autour du feu, pour partager un moment convivial après une semaine de lutte intense. Mais la FDSEA et les JA du Tarn l'assurent, “ce n’est pas fini. S’il faut revenir, on reviendra.” La mobilisation s’est en tout cas poursuivie ce mardi 30 janvier à Toulouse avec le blocage de l’aéroport de Blagnac, auquel ont participé plusieurs agriculteurs tarnais. Après les panneaux, une action à Albi, une autre à Toulouse et la semaine de blocus sur la rocade, quels enseignements tirer ? Le ras le bol agricole est très important, la mobilisation tarnaise au côté de la FDSEA et des JA est très importante. Les annonces gouvernementales sont encore trop faibles pour calmer le mécontentement. Le Tarn et l'Occitanie ont démarré, le restant des agriculteurs français prennent le relai, avec le blocus des grandes villes. Le soutien de l'opinion est très fort. Il faut remercier les agriculteurs bénévoles qui se sont improvisés chefs cuisto, veilleurs de nuit, vigiles, et tous les encadrants organisateurs qui ont veillé à ce que cette action se déroule dans le respect des biens, des personnes et en totale sécurité.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le Tarn s'affiche en grand au SIA

Le Président du département, Christophe Ramond, et les équipes de Tarn Attractivité ont présenté le Bistrotarn édition 2024…

La résistance agricole s’intensifie dans le Tarn !

Comme un peu partout en Occitanie et en France, la FDSEA et les JA81 ont à leur tour bloqué l’autoroute à Albi, pour faire…

Meunière, le projet d’une vie

Clarisse Valentin démarrera son activité le 1er février. Pourtant, il lui faudra plusieurs mois avant de pouvoir installer son…

L’annonce d’une fusion entre Unicor et Capel

La nouvelle structure qui portera un nouveau nom devrait être officialisée fin mars, après le vote de l'ensemble des adhérents…

Albi : le blocage est levé mais la mobilisation continue

Une semaine de lutte qui s'est terminée par une dernière action en centre-ville et un grand barbecue, mais qui ne signe pas la…

FDO81 : attirer des jeunes, repousser le loup

La question du loup et celle du renouvellement des générations ont donné du fil à retordre à la Fédération départementale…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais