Aller au contenu principal

Alimentation animale : baisse d'activité «inédite» au premier semestre

La production d'aliments composés pour animaux a baissé de 5,7% sur le premier semestre 2022 (par rapport au premier semestre 2021), soit 550 000 tonnes de moins, l'équivalent de quinze usines, ont alerté les fabricants du Snia, lors d'une conférence de presse le 31 août. «Des chiffres inédits», selon le vice-président du Snia, Ludovic Michel. Dans le détail, les baisses sont de 4% en ruminants, 4,3% en porc et 8,2% en volaille. Ce recul est à mettre sur le compte du manque du «d'attractivité et de rentabilité» pour les deux premières productions, a résumé le directeur du Snia Stéphane Radet. Le syndicat demande des mesures d'urgence pour enrayer la décapitalisation, notamment du cheptel ruminant que la sécheresse pourrait faire perdurer ou accélérer. En volaille, l'érosion provient de l'influenza aviaire et des importations croissantes, qui font espérer un rebond à moyen terme. Toutes filières confondues, la baisse atteint même 10% en agriculture biologique, en raison des changements alimentaires liés à la crise covid et l'inflation. À ce sujet, le Snia attire l'attention sur le fait que certains États membres – mais pas la France – ont demandé des dérogations à l'obligation faite par le nouveau Réglement européen depuis fin 2021 d'avoir 100% d'aliments bio dans les élevages certifiés. Les fabricants craignent une distorsion de concurrence.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le projet de méthanisation agricole progresse
Un collectif de 30 éleveurs du Ségala ambitionne une agriculture saine et durable. Le projet a déjà évolué plusieurs fois pour…
Bio : les arrêts de certification augmentent de 42% sur un an (Agence bio)

Au 31 août, les arrêts de certifications bio montrent une hausse de 42% sur un an, et les conversions ralentissement de 37%,…

Les agriculteurs inquiets pour l’avenir de leur ferme
Les présidents des sections font état de conditions économiques contraignantes. Les exploitations n’arrivent pas à compenser les…
Une belle réussite cette année pour Innov'Agri
Pour sa 9ème édition à Ondes, Innov’Agri continue de progresser d’une année sur l’autre. Une diversité présentée sur 80 hectares…
Les organisations professionnelles agricoles tarnaises mobilisées
Le CAF 81 s’est réuni le 13 septembre pour faire le point.
Augmentation de la remise sur les carburants
Une prolongation accompagnée d’une évolution de la remise sur l’achat de GNR pour les agriculteurs. 
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais