Aller au contenu principal

Installation
Après un parcours atypique, Pierre-Antoine Gibert revient aux sources : l'agriculture !

Le Paysan Tarnais consacre son dossier de cette semaine à l'installation et la transmission. Extrait avec le témoignage d'un jeune installé, à Montgaillard.

Pierre-Antoine Gibert s’est installé fin 2012 sur l’exploitation familiale à Montgaillard après un parcours atypique.
Pierre-Antoine Gibert s’est installé fin 2012 sur l’exploitation familiale à Montgaillard après un parcours atypique.
© Le Paysan Tarnais

 

Pierre Antoine Gibert est un jeune installé sur une exploitation sur la commune de Montgaillard dans l’Est du département. Le parcours atypique du jeune homme et sa réflexion dans le cadre de son installation sont intéressantes à plus d’un titre.

Après un bac scientifique, Pierre-Antoine Gibert se tourne vers la filière agricole avec un BTS à Auzeville. Il intègre ensuite une école d’ingénieur à Cergy Pontoise, l’Istom, école supérieure d'agro développement international. « A l’époque, je n’avais pas vraiment l’intention de m’installer, explique Pierre-Antoine. Mon objectif premier, c’était de voyager et de me faire de l’expérience. » Le jeune homme part donc à l’étranger : Argentine, Cameroun, Mexique… De belles expériences. Après l’école, Pierre-Antoine s’était mariée avec une Guadeloupéenne. Le projet d’installation mûrit dans sa tête. Il s’installe en Guadeloupe pour tenter d’acheter des terres agricoles et pour s’installer. Mais la situation foncière sur place l’empêche de concrétiser son installation. « Pourtant j’avais des contacts et j’étais inséré dans le milieu agricole mais impossible de trouver des terres à acheter et je ne voulais pas louer des terres. »

 

Changement de cap

A Montgaillard, le père de Pierre-Antoine est agriculteur et l’heure de la retraite approche. Le jeune homme décide alors de rentrer en métropole pour prendre la suite sur l’exploitation familiale. « Mes parents n’avaient pas cherché à transmettre l’exploitation et pour moi c’était un peu comme un retour aux sources. J’ai donc pris la décision et je suis rentré avec ma femme et mes enfants en décembre 2011 avec l’objectif de m’installer avant la fin de l’année 2012. » Un délai serré donc, mais que le Pierre-Antoine a réussi à tenir, « en travaillant beaucoup et aussi parce que je me suis appuyé sur mon bagage scolaire pour avancer vite sur la partie administrative du projet. »

 

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Ruralité : «manifestation virtuelle» de la FNSEA et de la FNC (chasseurs) le 12 juin

La FNSEA et la FNC (fédération des chasseurs) appellent à une «manifestation virtuelle» le 12 juin pour «faire…

Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
De la qualité à la foire concours de Jarlard
Huit veaux ont été primés lors de la foire concours organisée par le marché de Jarlard, ce mardi 8 juinà Albi
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais