Aller au contenu principal

Aussac : de la génétique pour tous !

La prochaine vente des génisses du centre d’élevage d’Aussac se déroulera le jeudi 26 mars. Rencontre avec les organisateurs.

Pour Véronique Carrière, à droite, «Aussac est une expérience très pédagogique pour les éleveurs qui envoient des animaux !»
Pour Véronique Carrière, à droite, «Aussac est une expérience très pédagogique pour les éleveurs qui envoient des animaux !»
© Le Paysan Tarnais

Les objectifs du centre d'élevage d'Aussac sont clairs : mettre à la portée d'un maximum d'éleveurs des blondes d'Aquitaine de haut niveau génétique. Cela permet non seulement aux naisseurs de se faire connaître et de faire connaître leurs produits mais aussi aux acheteurs d'améliorer leur troupeau avec des animaux tous inscrits au herd-book de la race. Ils sont d'ailleurs nombreux à se déplacer à chaque vente. Côté naisseurs, cet outil collectif séduit aussi de plus en plus. Les Hautes-Pyrénées viennent, cette année, gonfler le rang des associations de la race des départements voisins (ou presque) qui amènent des animaux à Aussac.

Véronique Carrière et l'union des éleveurs blondes d'Aquitaine du Lot-et-Garonne y participent depuis plusieurs années. Elle était présente ce vendredi 13 mars, à Aussac, pour l'évaluation des animaux et la détermination des prix de départ des enchères. «Ce genre d'initiatives ne peut apporter que du plus dans le monde de l'élevage, d'habitude trop statique. Elever autant d'animaux dans les mêmes conditions, aussi longtemps, ce n'est pas chose courante. C'est un moyen sans faille pour comparer leur évolution en dehors de leurs élevages. C'est une expérience très pédagogique pour les éleveurs qui envoient des animaux !» C'est en outre toute la dynamique commerciale autour du projet qui motive Véronique Carrière. «Ce genre de structure permet de valoriser tout le travail des éleveurs sur la génétique. Tous ne font pas de concours et leurs bêtes peuvent être quand-même tout à fait intéressantes pour améliorer le niveau génétique des troupeaux.»

Un véritable forum génétique
Cette année, les mises à prix s'échelonnent entre 1300 et 2000 euros. Et pour attirer encore un peu plus de monde sur la vente, de nouveaux produits seront proposés à la vente. Des embryons par lot de 4 et des doses de semences seront présentés. «Ce sont des produits peu disponibles sur le marché» explique Jean Blanc, président de l'Upra blonde d'Aquitaine du Tarn. «C'est un service supplémentaire proposé aux acheteurs, mais aussi aux vendeurs, qui peuvent ainsi mieux faire connaître leurs produits. Des doses de Théodule seront par exemple mises en vente. Nous sommes là sur des produits rares, sur de la génétique de prestige !» Une dizaine de taureaux seront également mis en vente. Alors simple curieux ou véritable passionné, n'hésitez pas à aller jeter un œil à ce grand rendez-vous de la race blonde d'Aquitaine !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais