Aller au contenu principal

Avec les cirés marins Hublot, le Tarn prend le large

Le leader européen de la production de ciré de marin est basé… dans le Tarn. Devenue incontournable dans le prêt-à-porter, en quelques années, la marque Hublot surfe sur un succès toujours plus gros.

Rémy Escande (à droite), PDG de SGP Productions qui produit la marque Hublot mode marine, en compagnie du responsable commercial et troisième associé, José Martinez.
Rémy Escande (à droite), PDG de SGP Productions qui produit la marque Hublot mode marine, en compagnie du responsable commercial et troisième associé, José Martinez.
© Le Paysan Tarnais

eveux longs, une boucle d'oreille sur le lobe gauche, les épaules larges, et il voyage à tous les coins du globe. Pas sur les mers, il n'a pas le pied marin. Les marins, lui, il leur taille des costumes, au sens premier de l’expression. Lui, c'est Rémy Escande, patron de Hublot mode marine, premier fabricant de ciré en Europe et marque de prêt-à-porter qui habille la femme, l'homme et l'enfant de la tête aux pieds avec des bonnets de matelots, des pulls boutonnés, des marinières et des bottes en caoutchouc. Et tout ça, c'est dans le Tarn que ça se passe. À Saint-Paul-Cap-de-Joux précisément… soit à 150 km du littoral le plus proche.

La société SGP Productions qui commercialise la marque réalise 6,5 millions d'euros de chiffre d'affaires et connaît une croissance «explosive», pour repren-dre la formule de Rémy Escande. La marque compte 500 points de vente en France, des centaines d'autres dans huit pays d'Europe (Espagne, Italie, Portugal, Pays-Bas, Belgique, Finlande, Allemagne et Angleterre) et vise les 10 millions de chiffre d'affaires d'ici 5 ans. Même les 2500 m2 de l'entrepôt de Saint-Paul-Cap-de-Joux, récupéré d’un ancien primeur, ne suffisent plus à accompagner cette croissance. SGP Productions a besoin du double et est en pourparlers avec la communauté de communes pour déménager dans du neuf, à Fréjeville. Cette success story s’est bâtie en quelques années seulement. Et presque par hasard. Parce que, comme dans la chanson, c'est pas lui qu'a pris la mode, c'est la mode qui l'a pris.

D. MONNERY

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Le Belem, vous connaissez ?

C’est ce fameux trois mâts français de la fin du XIXe siècle, classé monument historique, que l’on voit souvent lors des rassemblements de vieux gréements traditionnels. Et bien Hublot mode marine est le distributeur exclusif de la ligne de vêtements Belem. Une petite touche de prestige à ajouter au savoir-faire des stylistes tarnais.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La Région veut développer les filières agricoles
Les élus tarnais ont présenté le budget de la Région pour l’année 2023. Plus de 77 millions d’euros seront consacrés à l’…
Gagner en efficacité pour pérenniser l'exploitation
Benoît et Cédric Barria, éleveurs d’ovins et bovins viande à Montirat, ont aménagé leur exploitation pour diminuer la pénibilité…
Pac 2023 : un « droit à l’erreur » venu du ciel
En vigueur à partir du printemps, la Pac 2023-2027 sera celle de la mise en œuvre du Système de suivi des surfaces en temps réel…
Le Tarn se rapproche de la barre des 400 000 habitants
Dans son dernier rapport, l’Insee annonce que 391 066 personnes résident dans le Tarn au 1er janvier 2020. La population augmente…
La nouvelle réforme de la PAC prend place
À compter de 2023, de nouvelles modalités d’octroi des soutiens agricoles seront mises en place. Retour sur les grandes lignes de…
Une indemnisation exceptionnelle suite à l'Influenza
 Après l’épisode d’Influenza aviaire H5N1 2021-2022, des mesures ont été récemment décidées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais