Aller au contenu principal

Blonde Pays d’Oc : retour sur la vente aux enchères du 26 mars à Aussac

Blonde Pays d’Oc organisait le 26 mars à Aussac, sa vente aux enchères annuelle. Quelques photos de la journée.

 

C’est une vente un peu plus morose que d’habitude qui s’est tenue, jeudi 26 mars, au centre d’élevage des génisses d’Aussac. «Il est clair que le contexte compliqué de l’élevage et le niveau des trésoreries n’aident pas à l’investissement dans la génétique» constate Damien Blanc, animateur de Blonde Pays d’Oc, l’association qui gère cette vente. «Nous avons eu moins d’acheteurs cette année. Heureusement, nous travaillons depuis plusieurs années sur notre image de marque. Cela nous permet d’afficher des résultats stables.»

 

Sur les 87 génisses mises à la vente, seulement 2 n’ont pas trouvé d’acquéreur. C’est 13 jeunes femelles de plus que l’année dernière qui ont été achetées. Le prix moyen, à 2 760 €, est en très légère baisse par rapport à l’année dernière (2 800 €). «Il y a toujours quelques animaux d’exception qui partent à plus de 5 000 €, mais 1/3 des génisses partent à moins de 2 000 €, ce qui reste un prix raisonnable» souligne François Orféo de l’EDE, appui logistique de la vente. «On observe par contre une augmentation du nombre d’acheteurs hors Midi-Pyrénées. Des génisses partirons dans l’Indre, les Alpes haute-Provence, le Morbihan, le Pas de Calais, la Sarthe, les Deux-Sèvres ou encore en Charente maritime.»

 

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Les parlementaires à l'écoute de la FDO du Tarn
Les acteurs de la production ovine ont invité sénateurs et députés à Montredon-Labessonnié vendredi 28 mai. L’occasion d’échanger…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais