Aller au contenu principal

Bon anniversaire le Paysan Tarnais ! 70 ans au service de l'agriculture tarnaise

Cette semaine, le Paysan Tarnais propose un dossier spécial détachable de 8 pages pour célébrer ses 70 ans. En voici un extrait !

Nous sommes en 1946. Lendemain de guerre. Dans le Tarn comme partout en France, on vient de fêter la Libération et peu à peu la réalité saute aux yeux. Dans tous les domaines, tout est à reconstruire, au sens propre comme au sens figuré. En agriculture, l’absence des hommes partis au front, a laissé des traces sur les exploitations. Les femmes les ont remplacés pour continuer à faire vivre l’élevage et travailler les terres. Mais l’agriculture a payé un lourd tribut à la guerre. De nombreuses parcelles sont en friche, les cheptels ont parfois été décimés dans des bombardements. Voici le contexte dans lequel les organismes agricoles départementaux et la direction des services agricoles décide de créer la Revue agricole du Tarn.

1946-1950

Le journal est composé de 24 pages dans un format réduit (25,5 cm par 20,5 cm). La photographie, encore peu développée à l’époque n’a que très peu sa place dans le journal. Sur la période 1946, 1949, on ne compte pas plus d’une dizaine de photos en 3 ans. Les articles sont rédigés par un comité de liaison des organismes agricoles : direction des services agricoles, caisse régionale de Crédit Agricole, fédération des syndicats d’exploitants agricoles, union des coopératives d’approvisionnement, et de culture mécaniques, caisse mutuelle d’assurance sociale et allocation familiales agricoles, caisses mutuelles d’assurances agricoles. De nombreux articles sont également rédigés, à but pédagogiques par des professeurs en agriculture d’Albi ou de Toulouse.

1950

Le journal change de nom et devient le Paysan Tarnais le 22 décembre 1949. Il prend un nouveau rythme, bi-mensuel, et change de format pour adopter un style « journal » avec des colonages. Les photos y sont encore peu présentes, à part sur la Une, où les photos retracent des moments de la vie agricole locale et nationale : battages, vie de la ferme, vendanges… Le journal rapporte les grands évènements du département mais aussi les combats syndicaux de la confédération générale de l’agriculture, qui regroupe les syndicats d’exploitants agricoles.

1960

Pendant 10 ans, le journal change peu. Les photos prennent de plus en plus de place. Autre grande évolution, la publicité se développe. On trouve des publicités pour du matériel agricole, mais aussi pour l’équipement de la maison : cuisinière, réfrigérateur… Le besoin en équipement de ce type est très grand dans les campagnes tarnaises qui accèdent à l’électricité.

Le journal devient plus grand, un format d’ailleurs qu’on ne retrouve plus aujourd’hui, tellement il est peu pratique pour la lecture…

1972

Le journal change de forme. Il passe d’un grand format à un format beaucoup plus réduit en 1972 (encore plus réduit que le format actuel) et intègre la première couleur : le rouge.

1987

Le journal intègre le groupe national Réussir. Il évolue peu sur sa forme. A la fin des années 1980, c’est une petite révolution : les photos commencent à être publiées en couleur sur une partie des pages, dont la Une. On donne d’ailleurs de plus en plus de places à la photographie.

2003

Le journal adopte une nouvelle maquette, plus moderne. A partir de 2008, l’ensemble des pages est imprimé en couleur. Le journal évolue à plusieurs reprises pour adopter, en 2010 sa mise en page actuelle. Le site Internet du journal voit également le jour en 2004.

2013

Le Paysan Tarnais complète son offre : après le lancement du site Internet, le journal propose en 2013 sa version numérique, accessible sur ordinateur et tablettes.

A.RENAULT




Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Les parlementaires à l'écoute de la FDO du Tarn
Les acteurs de la production ovine ont invité sénateurs et députés à Montredon-Labessonnié vendredi 28 mai. L’occasion d’échanger…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais