Aller au contenu principal

Canton de Carmaux 1 - Le Ségala : un canton aux activités très diversifiées

Le nouveau découpage cantonal a rassemblé, en entier ou pour partie, les anciens cantons de Pampelonne, Valdériès, Valence et Carmaux Nord. Tour des actualités de cette nouvelle entité. Un zoom plus particulier sur Philippe Virazels, spécialiste en électricité et chauffage à Valence.

«Nous disposons d’un maximum d’agréments et de qualifications. L’idée, c’est de n’avoir aucun frein à l’accès des chantiers. Nous avons par exemple l’agrément pour le réseau d’éclairage public, ce qui nous permet de travailler avec plusieurs communes du Tarn nord."
«Nous disposons d’un maximum d’agréments et de qualifications. L’idée, c’est de n’avoir aucun frein à l’accès des chantiers. Nous avons par exemple l’agrément pour le réseau d’éclairage public, ce qui nous permet de travailler avec plusieurs communes du Tarn nord."
© Le Paysan Tarnais

Quand Philippe Virazels a repris l’entreprise familiale en 2000, il a fallu adapter les activités aux nouvelles attentes des consommateurs. «Déjà à ce moment là, le magasin commençait à moins bien tourner» explique Elodie Virazels. «Aujourd’hui, il ne représente plus que 20% de notre chiffre d’affaires. Philippe est frigoriste de métier. En plus des travaux d’électricité, il a donc rapidement pu proposer tout ce qui touche au chauffage et à la climatisation. C’est ce qui a permis de bien développer notre activité. Nous sommes aujourd’hui une équipe de six à travailler sur l’entreprise, avec des chantiers qui se situent dans un rayon de 30 km autour de Valence d’Albigeois. Notre taille actuelle nous convient très bien. Après, c’est énormément de travail pour gérer les salariés.» La crise du bâtiment n’a pas forcément touché les établissements Virazels Philippe. «Nous avons moins de chantiers d’avance, c’est sûr. Mais nous avons toujours beaucoup de travail. Ceci-dit, cela ne tombe pas du ciel. Déjà, notre priorité, c’est la satisfaction du client. Nous nous attachons donc à fournir un travail sérieux. Et puis, nous mettons aussi l’accent sur le dépannage. Nous intervenons très rapidement et c’est toujours très apprécié. Nous sommes convaincus que ces gens à qui nous rendons service en urgence sont de potentiels clients pour demain !»

Autre facteur qui fait que l’entreprise marche bien : la professionnalisation. «Nous disposons d’un maximum d’agréments et de qualifications. L’idée, c’est de n’avoir aucun frein à l’accès des chantiers. Nous avons par exemple l’agrément pour le réseau d’éclairage public, ce qui nous permet de travailler avec plusieurs communes du Tarn nord. Nous avons également l’attestation de capacité à la manipulation des fluides calorifiques qui est obligatoire pour tous les artisans qui installent des climatiseurs.» Enfin, l’innovation est également indispensable pour arriver à se démarquer sur le marché. «Nous travaillons beaucoup sur la mise en valeur par la lumière. Que ce soit en intérieur ou à l’extérieur. LED, dalles LED, éclairages des niches, des arbres… Aujourd’hui, les gens ne veulent de moins en moins d’ampoules toutes simples ! L’autre secteur en plein développement, c’est la domotique. Volets, chauffage, multimédia… pouvoir tout commander à distance, avec une télécommande, depuis sa tablette ou encore son portable, ça plaît beaucoup !»

S. LENOBLE




Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Les candidats invités à débattre sur les enjeux agricoles
A la veille du premier tour de scrutin, les organisations syndicales les ont interpellés pour échanger in situ à La Ferrandié à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais