Aller au contenu principal

Cave de Labastide : un nouveau logo pour une identité repensée

L'assemblée générale, vendredi 26 janvier, a été l'occasion de présenter les bons résultats de la cave coopérative et les efforts mis en place pour renforcer la notoriété de la marque Labastide.

La cave de Labastide s'est rapprochée de l'agence de stratégie de marque Blazon Design pour repenser complètement son identité. Le directeur général de cette agence, François Fouques Duparc, est d'ailleurs venu à l'assemblée générale pour expliquer les changements notables qui renforceront l'identité de Labastide. La cave sera désormais positionnée en tant que «maison» fondée en 1949. «Cela offre des racines et de l'antériorité», souligne François Fouques Duparc. Le marketeur met également en avant d'autres atouts de la marque à commencer par son nom, Labastide, «porteur de sens et mémorable. Il évoque un lieu, quelque chose de solide et de convivial».

Pour renforcer le poids de ces atouts, le logo de Labastide a été repensé. Le lion, symbole de force et d'histoire, a d'abord été tourné dans l'autre sens, «pour le faire regarder vers l'avenir et non vers le passé». Il est désormais entouré d'un cercle, «la forme parfaite par excellence qui symbolise la solidarité vigneronne et le travail autour des bulles» réalisé par la cave. Quatre points cardinaux ont été disposés autour de ce cercle pour symboliser les quatre territoires qui composent la cave (plateau cordais, rive droite, rive gauche et Cunac). Enfin, huit flèches, comme autant de type de vins produits par la cave, regardent vers l'extérieur pour marquer la nouvelle dynamique de Labastide et son ambition de conquérir de nouveaux marchés.

Cette identité doit renforcer le positionnement de la cave en tant que «maison» au savoir-faire reconnu dans l'élaboration de deux grandes familles de vins que sont «les vins tranquilles à forte identité vigneronne et aux origines occitanes, et des vins effervescents classifiés en trois grands degrés de finesses et de sensations bulles».

«Ce projet fédérateur nous permet d'affirmer clairement ce que nous sommes et de passer du savoir-faire au faire savoir», notent Éric Robert et Arnaud Elgoyhen, respectivement responsable commercial et responsable marketing de Labastide.

D. MONNERY

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Le sénateur Bonnecarrère à l'écoute des revendications des éleveurs laitiers à Puygouzon.
Lait : la FDSEA rencontre les parlementaires
 La FDSEA du Tarn a sollicité les députés et sénateurs du département pour présenter la situation tendue dans les élevages…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais