Aller au contenu principal

Charte phytos : "instaurons le dialogue avec nos voisins"

Cette charte départementale, qui vise à favoriser le dialogue entre les habitants et les agriculteurs, est validée par la préfecture et fait référence depuis le 1er juillet.

© Le Paysan Tarnais

C'est un travail de très longue haleine débuté début 2019 par la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Tarn qui aboutit enfin avec la validation par arrêté préfectoral de la charte riverains départementale tarnaise. Pendant de longs mois, la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs et la Chambre d'agriculture du Tarn ont oeuvré à construire une charte la plus complète et juste possible.

Au travers d'objectifs clairs, l'accent a été mis sur la construction d'une charte cohérente avec le contexte réglementaire encadré par les textes parus en décembre 2019.  Elle a pour vocation de favoriser le dialogue entre les habitants, les élus locaux et les agriculteurs, de répondre aux enjeux de santé publique liés à l'utilisation de produits  phytopharmaceutiques en agriculture, particulièrement à proximité des lieux habités mais aussi et surtout de formaliser les engagements des agriculteurs du Tarn à respecter des mesures de protection des personnes habitant  à proximité lors de l'utilisation de produits phytosanitaires en agriculture.

Désireux de travailler avec l'ensemble des acteurs du territoire pour la construction d'une charte cohérente et complète, un fort travail de présentation de cette première version aux diverses structures concernées a été fait. En effet, afin de pouvoir répondre aux enjeux des agriculteurs mais également des riverains, il était primordial de prendre en considération l'avis de leurs représentants. Ainsi, à l'issu des différentes rencontres et retours, une nouvelle version a pu être produite prenant en compte l'ensemble des remontées qui ont pu être faites.

À l'issue de l'ultime étape de présentation, à savoir la mise à la concertation publique du 20 avril au 31 mai 2020, cette charte, actualisée et maintenant régie par un comité de pilotage incluant l'ensemble des acteurs du territoire, de la profession aux élus locaux en passant par les représentants des riverains, a pu être présentée à la préfecture.

Sa validation est l'aboutissement de plus d'un an de travail. C'est également la reconnaissance des efforts et enjeux liés à l'usage de produits phytosanitaires dans les campagnes. En effet, la parution de cette charte rend applicable les mesures de réduction des zones de non traitement (ZNT) prévues dans les textes réglementaires. C'est une véritable victoire syndicale d'avoir pu mener ce projet à son terme et dans les temps. En effet, à compter du 1er juillet, les mesures dérogatoires qui permettaient l'application des réductions de distances s'arrêtaient, qu'une charte ait été signée ou non. C'est grâce à l'engagement important de vos représentants que le travail a pu s'achever dans les délais.

C'est un travail de très longue haleine débuté début 2019 par la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Tarn qui aboutit enfin avec la validation par arrêté préfectoral de la charte riverains départementale tarnaise. Pendant de longs mois, la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs et la Chambre d'agriculture du Tarn ont oeuvré à construire une charte la plus complète et juste possible.

Au travers d'objectifs clairs, l'accent a été mis sur la construction d'une charte cohérente avec le contexte réglementaire encadré par les textes parus en décembre 2019. Elle a pour vocation de favoriser le dialogue entre les habitants, les élus locaux et les agriculteurs, de répondre aux enjeux de santé publique liés à l'utilisation de produits phytopharmaceutiques en agriculture, particulièrement à proximité des lieux habités mais aussi et surtout de formaliser les engagements des agriculteurs du Tarn à respecter des mesures de protection des personnes habitant à proximité lors de l'utilisation de produits phytosanitaires en agriculture.

Désireux de travailler avec l'ensemble des acteurs du territoire pour la construction d'une charte cohérente et complète, un fort travail de présentation de cette première version aux diverses structures concernées a été fait. En effet, afin de pouvoir répondre aux enjeux des agriculteurs mais également des riverains, il était primordial de prendre en considération l'avis de leurs représentants. Ainsi, à l'issu des différentes rencontres et retours, une nouvelle version a pu être produite prenant en compte l'ensemble des remontées qui ont pu être faites.

À l'issue de l'ultime étape de présentation, à savoir la mise à la concertation publique du 20 avril au 31 mai 2020, cette charte, actualisée et maintenant régie par un comité de pilotage incluant l'ensemble des acteurs du territoire, de la profession aux élus locaux en passant par les représentants des riverains, a pu être présentée à la préfecture.

Sa validation est l'aboutissement de plus d'un an de travail. C'est également la reconnaissance des efforts et enjeux liés à l'usage de produits phytosanitaires dans les campagnes. En effet, la parution de cette charte rend applicable les mesures de réduction des zones de non traitement (ZNT) prévues dans les textes réglementaires. C'est une véritable victoire syndicale d'avoir pu mener ce projet à son terme et dans les temps. En effet, à compter du 1er juillet, les mesures dérogatoires qui permettaient l'application des réductions de distances s'arrêtaient, qu'une charte ait été signée ou non. C'est grâce à l'engagement important de vos représentants que le travail a pu s'achever dans les délais.

Service syndical FDSEA81

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Les parlementaires à l'écoute de la FDO du Tarn
Les acteurs de la production ovine ont invité sénateurs et députés à Montredon-Labessonnié vendredi 28 mai. L’occasion d’échanger…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais