Aller au contenu principal

Christophe Rieuneau, un JA impliqué dans un projet de méthanisation sur le Ségala

Dans la continuité des rendez-vous presse réguliers organisés sur l’installation en agriculture, Jeunes Agriculteurs du Tarn a souhaité mettre les projecteurs sur l’importance de l’investissement des jeunes installés pour l’avenir de leurs exploitations.

Jeudi 23 octobre, Christophe Rieuneau a présenté à la presse locale le principe global de la méthanisation et des unités en projet sur le Ségala.
Jeudi 23 octobre, Christophe Rieuneau a présenté à la presse locale le principe global de la méthanisation et des unités en projet sur le Ségala.
© Le Paysan Tarnais


Aujourd’hui encouragée par une politique de soutien au niveau national et régional, la méthanisation est une filière en pleine évolution. Une incitation a notamment été mise en place pour le traitement des boues d’épuration et des effluents d’élevage, rendant les projets particulièrement intéressants pour les éleveurs, qui y trouvent un moyen de valoriser les déchets organiques de leurs exploitations. Ce qui peut être avantageux pour les éleveurs en zone vulnérable, où les conditions de stockage des effluents deviennent très contraignantes.

C'est sur ces projets innovants que Jeunes Agriculteurs du Tarn a souhaité mettre les projecteurs dans le cadre des rendez-vous presse réguliers organisés sur l’installation en agriculture. Jeudi 23 octobre, les médias sont ainsi venus échanger sur ces thématiques avec Roland Le Grand, responsable installation JA81 et Christophe Rieuneau, jeune installé sur la commune de Sainte Gemme. Sur son exploitation de 70ha, il élève des bovins viande sous le Label Rouge Veau d’Aveyron et du Ségala. Christophe est également adhérent de l’association « Aimer le Ségala – Agriculture innovante méthanisation éco responsable ». Depuis deux ans, deux groupes de travail d’une quarantaine d’agriculteurs chacun, soit une petite centaine d’agriculteurs du territoire, jeunes et moins jeunes, y réfléchissent à la création de deux unités de méthanisation sur le Ségala.

 

Ces deux structures permettront de valoriser une partie des effluents des élevages locaux, essentiellement du fumier (majoritairement élevages de bovins et volailles), mais également de produire de l’énergie renouvelable. Christophe Rieuneau a ainsi présenté le principe global de la méthanisation et des unités qu’ils souhaitent mettre en place sur le Ségala. Le projet permettra de valoriser le biogaz produit par injection dans le réseau. La méthanisation produit également des restes, le digestat. L’idée de Christophe Rieuneau et des agriculteurs qui travaillent sur les projets est de mettre en place un circuit fermé, avec utilisation des effluents des élevages (collecte auprès des éleveurs participants), production d’énergies renouvelables et réutilisation du digestat dans les champs. Dans le but de tendre aussi vers l’autonomie des exploitations en apports d’intrants.

 


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Mise en oeuvre du tarif réduit du GNR : ce que vous devez savoir

À compter du 1er juillet 2024, les agriculteurs pourront bénéficier d’un tarif réduit sur le gazole non routier (GNR)…

Une récolte "correcte" pour oublier les années difficiles

Le syndicat de défense est revenu sur les résultats de la campagne et sur les projets à venir pour préserver le dynamisme de…

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

Après la manifestation, des dégâts chez les agriculteurs

La manifestation anti-autoroute du 8 juin n'est pas sans conséquence pour les agriculteurs.

Arsoé : "Continuer à chercher de l'activité en élevage"

Trois questions au président de l’Arsoé de Soual, Michaël Meyrueix, après l’assemblée générale de la coopérative le 24 mai…

FDSEA et JA81 : "nos produits ont un prix non négociable"

Les deux syndicats tarnais avaient convié le 17 mai les directeurs des GMS du Tarn pour parler coût de production, prix de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais