Aller au contenu principal

Viticulture
Confusion sexuelle : la méthode de lutte contre l’Eudémis progresse à Gaillac

Plusieurs viticulteurs gaillacois ont testé la confusion sexuelle dans leurs vignes lors de la dernière campagne. La démarche fait boule de neige pour 2014.

Deux types de diffuseurs sont disponibles sur le marché : Rak à droite, Isonet à gauche.
Deux types de diffuseurs sont disponibles sur le marché : Rak à droite, Isonet à gauche.
© Le Paysan Tarnais

 

Pour lutter contre l’eudémis, les viticulteurs sont confrontés à de nombreux échecs. Un mauvais positionnement des insecticides, des problèmes de rémanence des produits et d’efficacité des matières actives ou encore une mauvaise pulvérisation peuvent être à l’origine de ces difficultés. Depuis quelques années, la méthode alternative de la confusion sexuelle suscite de plus en plus d’intérêt. En 2013, 6 vignerons ont choisi de tester cette technique pour la première fois dans leurs vignes avec l’appui de la chambre d’agriculture. 5 îlots de 15 à 50 ha, historiquement sensibles, ont été constitués, pour un total de 120 ha. 2 conduits en conventionnel, 3 en viticulture biologique.

En 2014, la démarche fait boule de neige, 31 vignerons participeront à cette expérimentation sur près de 350 ha (5% du vignoble).

Il faut dire que deux bonnes nouvelles accompagnent ce début de campagne 2014 en ce qui concerne l’un des principaux freins à l’utilisation de cette technique, son prix :

- la mise en place d’une aide du conseil général, d’un montant compris entre 40 et 50 € / ha ;

- la baisse du prix des diffuseurs.

 

Retrouvez le bilan complet de la campagne 2013 du test «confusion sexuelle» en ligne sur le site de la chambre d’agriculture www.tarn.chambagri.fr


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Les candidats invités à débattre sur les enjeux agricoles
A la veille du premier tour de scrutin, les organisations syndicales les ont interpellés pour échanger in situ à La Ferrandié à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais