Aller au contenu principal

Contrôle individuel à Soual : haut niveau génétique sous surveillance !

Dans le cadre de son dossier sur le schéma de sélection collectif de la Blonde d'Aquitaine, le Paysan Tarnais a visité Midatest à Soual, une entreprise d'importance en terme de sélection génétique. Exemple avec le contrôle individuel des jeunes mâles blonds.

La station accueille une seule série, constituée de 45 à 50 mâles qui arrivent en deux fois, en octobre et en décembre.
La station accueille une seule série, constituée de 45 à 50 mâles qui arrivent en deux fois, en octobre et en décembre.
© Le Paysan Tarnais

 

En race Blonde d'Aquitaine, le contrôle individuel évalue chaque année environ 50 mâles. Et il se déroule à Soual, au lieu-dit Les Nauzes. La station acceuille une seule série, constituée de 50 mâles qui arrivent en deux fois. «Au minimum 15 rentrent début octobre, au minimum 25 rentrent début décembre et au total, ils doivent être entre 45 et 50» explique Denis Boichon, responsable du service génétique à Midatest. Le séjour à la station des Nauzes commence toujours par une phase d'adaptation. «D'une durée de 28 jours minimum, cette période sert à gommer les effets élevage.»

 

Démarre ensuite le contrôle individuel à proprement parler. «Pendant 84 jours, nous allons suivre ces jeunes mâles qui sont tous élevés de la même manière. Une double pesée, deux pesées à un jour d'intervalle, est réalisée en début de contrôle. Les taureaux sont ensuite pesés une fois par mois. A la fin du contrôle, une double pesée est à nouveau effectuée, ainsi qu'un pointage, une prise des mensurations et la mesure de l'ouverture pelvienne.»

 

Autre spécificité du contrôle individuel : l'évaluation de l'efficacité alimentaire. «Les veaux sont à la paille et au concentré. Le DAC est réglé de manière à ce que la dose soit augmentée à partir du moment où elle a été consommée. Ils sont quasiment à volonté. On compare ensuite la croissance au cumul des quantités ingérées et l'on obtient le coefficient d'efficacité alimentaire. Celui-ci est pris en compte dans l'indexation des animaux.»




Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Les candidats invités à débattre sur les enjeux agricoles
A la veille du premier tour de scrutin, les organisations syndicales les ont interpellés pour échanger in situ à La Ferrandié à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais