Aller au contenu principal

Coopératives
Coopelso : malgré une légère baisse les résultats sont encourageants.

Coopelso a réuni ses adhérents lors de l’assemblée générale du 28 mars autour du thème : « la coopération agricole en Midi-Pyrénées – Situation et perspectives ». Bilans et objectifs

© Le Paysan Tarnais

Coopelso, la coopérative d’insémination du sud-ouest de la France est utilisée par 52 % des éleveurs bovins partiellement ou totalement sur l’ensemble de son territoire. Dans une période difficile, Coopelso s’en sort avec une baisse de 0.4 % soit une activité de 149 277 IAP, dont 82 181 IA concernant des femelles laitières, 49 762 IA en race de mère viande et 9630IA en race de mère rustique (ndlr : le reste étant des femelles croisées).

Cette baisse aurait pu être plus importante mais, la coopérative a réussi à maintenir son activité, grâce à des nombreuses actionss et un service commercial performant. Cette baisse de 0.4 % pour le territoire de Coopelso est similaire à l’évolution du nombre d’inséminations en France. Pour autant, le taux de femelles inséminées a lui augmenté de 0.3 %.






Développer les activités de conseils et de suivis

La coopérative se fixe donc trois objectifs :

  • Le maintient d’un volume d’activité : pour à la fois maitriser les coûts d’insémination et pour fournir une génétique collective au meilleur rapport qualité/prix
  • Le développement de l’offre de service pour satisfaire les besoins des adhérents que ce soit en amont ou en aval de l’insémination.
  • La mise en œuvre d’une politique de restitution volontaire et maitrisée.

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais