Aller au contenu principal

Mobilisation
Crise viticole : une aide insuffisante pour le Gaillac !

Le compte n'y est pas pour les viticulteurs tarnais qui ont recensé trois fois plus de besoins que d'enveloppe disponible.

© Archives PT

Après le GNR la semaine dernière, l'Etat tente désormais de s'attaquer à la crise viticole avec une enveloppe nationale de 80 millions d'euros d'aides directes et des aides à l'arrachage temporaire ou définitif. La viticulture gaillacoise hérite d'une répartition de 1,15 millions d'euros, bien loin des besoins estimés, à 3,6 millions d'euros. Une demande a donc été transmise au préfet pour tripler cette enveloppe, la portant ainsi à 3,6 millions d’euros. Cette augmentation vise à mieux répondre aux besoins urgents et criants du secteur viticole en cette période de crise.

Quels sont les critères pour bénéficier de cette aide directe ?

L’aide d’urgence annoncée par le préfet, d’un montant maximum de 20 000 € (soumis au plafond des minimis), vise à soulager la trésorerie des viticulteurs ayant subi des pertes de production ou des pertes économiques en 2023. Deux cas sont considérés : 

  • les viticulteurs ayant subi une perte de chiffre d’affaires ou de résultat d’exploitation (EBE) d’au moins 20% par rapport à l’année précédente et ayant sollicité une reconsolidation de leur endettement bancaire ; 
  • les viticulteurs confrontés à des difficultés financières prévisionnelles liées à des pertes de récolte de plus de 20% en 2023 par rapport à une année de référence définie en 2020. 

Toutefois, une attention particulière sera portée aux viticulteurs nouvellement installés. Afin de mieux appréhender les besoins pressants des viticulteurs et d’anticiper les demandes d’aides, une enquête a été menée auprès des acteurs de la filière.

Le dépôt des demandes est dès à présent ouvert et ce jusqu’au 6 mars inclus. Il s’effectue uniquement sur le site “Démarches Simplifiées”. Pour toute information, vous pouvez contacter la DDT du Tarn par mail à l’adresse ddt.gecri@tarn.gouv.fr en précisant dans l’objet “Fonds d’urgence viti”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Rendez-vous les 6 et 7 avril à Réalmont !

La célèbre foire d'avril ouvrira ses portes le 6 avril pour 2 jours de convivialité autour de l’agriculture. 

À l'agglo Gaillac-Graulhet, "on marche aussi sur la tête"

TFNB, accès à l’eau, aménagement des routes, les agriculteurs tarnais ne sont pas satisfaits de la politique agricole sur le…

Matthias Bascoul : agriculteur dans l'âme !

Depuis sa plus tendre enfance, Matthias se projette dans l’exploitation familiale. Après des études en biologie, il renoue…

Foire de Réalmont : "C'est l'esprit de groupe qu'il faut considérer !"

La Foire de Réalmont, ça commence ce samedi. Mais pour les Réalités Réalmontaises, cela fait bien plus de 6 mois qu’elle est…

La dure poussée du Paulownia dans le Tarn

Le Paulownia a un potentiel de croissance époustouflant dans les conditions idéales mais que penser de lui dans les conditions…

Réalmont : les éleveurs tarnais récompensés

Découvrez tous les résultats aux concours départementaux Blonde d'Aquitaine, Limousine et Prim'Holstein

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais