Aller au contenu principal

Témoignage
Cultiver en bio en misant sur des sols couverts

Nichée sur un coteau de Puycalvel, la ferme de Sylvain Saunal est un lieu où de nombreuses idées naissent et sont testées. Certaines ont d’ailleurs facilité la conversion.

Installé avec le statut de double-actif en 2012 à la suite de ses parents, Sylvain Saunal a arrêté l’élevage bovin pour des questions d’astreinte, mais a continué les cultures, les prairies et l’ail. Trois ans plus tard, les ruminants ont fait leur retour en pension pour la coopérative Arterris. Les génisses et les bœufs, élevés en conventionnel, arrivent à 12 mois et restent 18 à 24 mois. Avant de passer les cultures au bio, l’agriculteur s’était lancé dans la conservation des sols pour «réduire les charges de mécanisation et le temps de travail mais surtout pour l’intérêt agronomique, explique l’agriculteur. Ici, il y a de la pente et un sol argilo-calcaire maigre à pH élevé. Il faut limiter l’érosion. J’arrive à garder un sol couvert 350 jours par an !» 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

La FDSEA et les JA auditionnent les futurs députés
À la veille des élections de juin, les candidats plaideront leur cause devant les agriculteurs le mercredi 8 juin à Montredon-…
Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais