Aller au contenu principal

Equipement
Cuma : la complémentarité plaine montagne pour péreniser le groupes ensilage

Depuis bientôt 30 ans, les Cuma du Pays d’Agoût fonctionnent avec celle de Murat-sur-Vèbre sur son groupe ensileuse. Une collaboration qui a permis, jusqu’ici, de maintenir le service malgré la baisse des surfaces en herbe.



Aux Cuma du Pays d’Agoût, le groupe ensileuse fonctionne depuis bientôt trente ans sur deux secteurs géographiques. «En 1985, la Cuma de Montval a été crée pour regrouper les adhérents des ensileuses de la Cuma de Vielmur-sur-Agoût et de Murat-sur-Vèbre» se souvient Christian Montagné, le président. «Déjà à l’époque, il a fallu se rassembler pour arriver à renouveler le matériel.» Et cette solution s’est avérée vraiment pertinente. «C’est vrai que les deux chantiers se complètent parfaitement» explique Philippe Sargueux. «Quand on a fini dans la plaine, là-haut la végétation est juste prête. Et ensuite, on retourne dans la plaine pour faire un peu d’ensilage de maïs. Les chantiers s’enchaînent sans difficulté.»

 

 

Pour l’organisation, les deux secteurs fonctionnent de manière assez différente. «A Vielmur-sur-Agoût, il ne reste qu’une grosse centaine d’hectares à ensiler chez 6 adhérents» détaille Christian Montagné. «D’une année sur l’autre, les surfaces ne bougent pas. On appelle donc le salarié au moment où l’on souhaite ensiler. Notre seul impératif, c’est qu’il faut que l’ensileuse soit au plus tard le 25 mai à Murat-sur-Vèbre. Et en général, ça ne pose pas de problème.» L’organisation du groupe d’adhérents de la zone montagne est complètement différente. «Quand j’arrive, le planning est calé» souligne Philippe Sargueux. «En quelques jours, nous ensilons près de 200 ha chez 6 adhérents. Tout est très bien organisé. S’il y a besoin de 7 remorques, elles y sont !»

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais