Aller au contenu principal

«Dans un nouveau bâtiment, on ne mettrait que des logettes souples!»

Au Gaec Dinaro, à Almayrac, 10 logettes ont été installées avec des tubulures flexibles il y a 5 ans. Les éleveurs en sont très satisfaits et les vaches aussi ! Témoignage.

© Le Paysan Tarnais

Evelyne et Daniel Dinaro, éleveurs laitiers à Almayrac, étaient moyennement convaincus, il y a 5 ans, quand ils ont installé des logettes souples dans leur bâtiment. «C’était vraiment pour essayer. Au début, nous avions peur de la robustesse. Avec quelques années de recul, nous nous rendons compte qu’elles tiennent très bien. En comparaison des 38 logettes fer que nous avons à côté, nous voyons vraiment la différence et les vaches aussi : elles y viennent toutes, même sans qu’on leur ait appris ! Si nous devions faire un nouveau bâtiment, on n’installerait que ça : ces logettes souples n’ont que des avantages !»

Dès le début de leur activité en 1983, les Dinaro sont passés sur un système en logettes. «Nous avions 48 logettes en fer. Et puis, nous avons dû en changer une dizaine parce qu’elles n’étaient plus adaptées au gabarit de nos vaches. C’est à ce moment là que nous avons installé les souples. Elles sont très légères donc elles sont très simples à monter et à régler. Nous n’avons jamais eu à les bouger mais c’est une opération que l’on peut facilement faire seul. Le premier point important pour nous, c’est que les vaches ne se coincent jamais ! Dans les logettes fer, cela arrive et c’est vraiment compliqué à gérer. Il faut démonter des tubes, c’est lourd ! Ensuite, elles ne se blessent pas. Les barres bougent beaucoup, sans se casser ! Elles s’adaptent complètement aux mouvements de la vache quand elle se couche ou elle se lève.» Pas d’investissement prévu au Gaec Dinaro, ils n’installeront donc pas de nouvelles logettes souples pour l’instant. Les logettes en fer leur sont utiles notamment pour dresser les génisses et faire les lots. «Nous avons bricolé un système de barrière que l’on place à l’arrière pour qu’elles ne sortent pas.»

Des tapis partout !

Le confort des vaches a toujours été une priorité chez les Dinaro. Avant de tester ces logettes souples, ils ont notamment équipés le sol de tapis dans toute la stabulation, y compris en salle de traite. «Sur les logettes, nous avons changé les premiers tapis qui n’étaient pas assez souples, pour des tapis à languettes. Nous avons ainsi résolu nos problèmes de jarret. Nous paillons également un peu : tous les jours, nous mettons entre 1 et 1,5 kg de paille broyée par vache.» En plus du couchage, Evelyne et Daniel Dinaro ont équipé la stabulation pour que les vaches puissent se déplacer facilement. «Nous avons mis des tapis antidérapants dans tous les couloirs de circulation, sur les aires de promenade, l’aire d’attente et les quais. Cela fait une quinzaine d’années et nous n’observons pas d’usure. On peut passer dessus avec le racleur ou le tracteur sans problème. Nous avions un béton très lisse et des carrelages sur lesquels les vaches glissaient beaucoup. Là aussi, la différence est frappante. Elles n’ont plus du tout la même appréhension quand elles marchent !»

S. LENOBLE


Retrouvez différents modèles de séparation de logettes flexibles dans le dossier de cette semaine de l'édition papier et l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les éleveurs tarnais en concours ce week-end à Saint-Gaudens
Au National limousin à Limoges où sur le ring des Pyrénéennes à Saint-Gaudens, la qualité des élevages tarnais sera bien…
La nouvelle carte de la zone vulnérable est sortie
Tout le nord et la moitié est du département sont désormais classés dans la nouvelle cartographie de la zone vulnérable…
Deux Tarnais en finale nationale de labours

Grâce à leurs belles prestations sur les terres du Gers lors de la finale régionale de labours, les Tarnais Romain Enjalran (…

Porc : une visite imminente d'inspecteurs chinois redoutée par les abattoirs français

Alors que l'Empire du milieu ralentit ses importations de viandes de porc pour tenter de stabiliser son marché intérieur, des…

Septembre sera placé sous le signe du don agricole
Les Journées nationales du don agricole organisées en Occitanie et dans toute la France en septembre.
Les JA régalent encore pour un soir à la ferme
La dernière soirée de la saison aura lieu ce samedi 4 septembre à Lempaut.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais