Aller au contenu principal

De nouveaux moyens pour accompagner le développement des Cuma

La fédération départementale des Cuma du Tarn a tenu son assemblée générale le 17 décembre à Puygouzon. Les discussions ont porté sur l’actualité du réseau et sur le nouveau financement DINA. Explications.

La FDCuma du Tarn va travailler sur plusieurs grands sujets en 2016 comme l'accompagnement des groupes mais aussi l'emploi partagé, ou l'implication des jeunes dans les Cuma.
La FDCuma du Tarn va travailler sur plusieurs grands sujets en 2016 comme l'accompagnement des groupes mais aussi l'emploi partagé, ou l'implication des jeunes dans les Cuma.
© A.Renault - Le Paysan Tarnais

L’assemblée générale de la fédération des Cuma du Tarn est un moment important pour le réseau départemental. De nombreux groupes étaient représentés le 17 décembre dernier à la Maison des associations de Puygouzon pour passer en revue le rapport d’activités des Cuma et de la fédération départementale, ainsi que les activités syndicales.

De nombreux sujets ont été évoqués et notamment le nouveau financement possible pour les Cuma qui sera mis en œuvre au premier trimestre 2016. Celui-ci vient remplacer les MTS Cuma qui se sont arrêtés fin avril 2015. Le Dina (dispositif nationale aide aux Cuma) se décline en deux parties :

- des aides aux investissements pour les bâtiments : pour l’acquisition, construction, aménagement, destinés à entretenir ou à remiser le matériel ou à assurer le fonctionnement des coopératives (financement à hauteur de 20%). Ces subventions sur investissement seront versées directement aux Cuma. Afin d’en bénéficier, elles devront au préalable avoir réalisé un dossier autour de conseils stratégiques.

- des aides à la réalisation d’un conseil stratégique : débouchant sur un plan stratégique (financement à hauteur de 90% avec aide maximum de 1500 euros par conseil). L’aide sera versée à la structure ayant mené cette démarche. Ces structures devront être agréées.

Le président de la fédération départementale, Bernard Tressols a mis en avant les avantages pour les Cuma tarnaises : « Il peut vous permettre d’être accompagné pour définir un véritable projet de développement pour votre Cuma. Que vous ayez un projet à mettre en place, ou que vous souhaitiez réfléchir à de nouvelles façons de fonctionner, le Dina vous permettra de mobiliser des compétences utiles pour nourrir vos réflexions. N’hésitez pas à faire appel à la fédération départementale pour monter un dossier. »

 




Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Le potentiel des métiers agricoles présenté aux jeunes tarnais
Près de 500 jeunes et demandeurs d’emploi ont participé à la journée “Les Métiers sont dans les champs”, le 14 octobre à la Cuma…
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Tournesol : une moisson 2021 satisfaisante
L’année exceptionnellement favorable, pour la plante, a porté ses fruits côté rendement.
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais