Aller au contenu principal

Des balles roses pour lutter contre le cancer du sein

Octobre rose revient avec son lot d’animations pour lutter contre le cancer du sein. Des agriculteurs participent à leur manière en ayant recours au film d’enrubannage rose. Explications.

Si vous voyez des éléphants roses dans les champs, c’est inquiétant. Mais si vous apercevez des balles d’enrubannage roses, pas de panique, c’est normal, et vous allez sans doute même en voir de plus en plus. Cette touche de couleur est le signe d’une bonne cause. En achetant ce film, chaque agriculteur contribue à la lutte contre le cancer du sein.

À Monestiés, l’éleveur bovin viande et volaille Alexandre Ducros, a franchi le pas pour les coupes de cette année. «Parmi mes clientes en vente directe, et même dans ma famille, il y a malheureusement des gens touchés par le cancer. Ça interpelle et ça donne envie de faire quelque chose. J’avais repéré qu’il existait ce genre de film d’enrubannage coloré et j’ai eu envie de m’y mettre moi aussi» explique-t-il. Il est donc allé voir la Coopérative agricole de Carmaux pour qu’elle lui en procure. «On en a donc pris une palette de 24 rouleaux auprès de notre fournisseur, indique Yves Maynard, directeur de la coopérative. Au final, on en a vendu à cinq adhérents et il ne nous reste plus que quelques rouleaux.»

2€ par film

C’est le distributeur Trioplast qui a lancé cette initiative en 2014, à la demande d’agricultrices Néo-Zélandaises. Le phénomène a fait boule de neige. Et depuis le début de l’opération près de 700 000€ ont été reversés à différentes associations caritatives à travers le monde. En France, 2€ sont reversés à la fondation Arc pour chaque film vendu.

«J’ai comparé avec mes factures de l’an dernier et ça ne m’a coûté que 7€ de plus, ce n’est pas grand-chose pour faire une bonne action», commente Alexandre Ducros. Et le moins que l’on puisse dire est que ça ne passe inaperçu. «C’est sûr que j’en ai entendu à ce sujet, j’ai eu droit à tout parce que ça surprend au début, sourit Alexandre Ducros. J’en ai parlé sur Facebook et mes clients me félicitent. Les femmes d’agriculteurs qui voient ça demandent d’ailleurs à leurs maris de prendre exemple et de s’y mettre aussi.»

L’an prochain, l’éleveur compte même aller encore un peu plus loin dans la démarche. Il existe en effet désormais du film jaune pour soutenir la recherche contre le cancer des enfants et du film bleu pour la recherche contre le cancer de la prostate. Là encore, 2 € par rouleau sont reversés à la fondation Arc. Une bonne action qui peut aussi avoir des déclinaisons pratiques au sein de l’exploitation. Rien de tel en effet pour trier ses coupes que de les classer par couleur !

D. Monnery

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Loup : 2022 ne devra pas ressembler à 2021 !
Les constats de présence ont été multipliés par dix l’an dernier, dans le Sud-Est du département.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais