Aller au contenu principal

Des dégâts hétérogènes suite au gel dans la nuit du 19 au 20 avril

Les prévisionnistes météo ne s’étaient malheureusement pas trompés. La vague de froid de la semaine dernière a touché de nombreux vignobles et vergers français et le Tarn n’a pas été épargné. Etat des lieux au 24 avril.

Sur le vignoble Gaillacois, la situation est très hétérogène mais il y a beaucoup de dégâts. «La situation est compliquée à évaluer, explique Thierry Massol, conseiller spécialisée à la Chambre d’agriculture. Il y a eu des écarts de température importants.» La veille de la gelée, le technicien avait posé des sondes sur le secteur de Brens au niveau des bourgeons. Résultats, des températures qui ont atteints entre -2.4 et -5°C. «Il n’y a aucune sercteur réellement épargné mais des dégâts qui vont de moins de 30% à 90%. Les bas-fonds sont très touchés comme les secteurs exposés aux courants d’air.»

Le Tarn n’avait pas connu, une gelée aussi importante sur le vignoble depuis 1991. «Il faut maintenant attendre pour voir si les contre-bourgeons partent. Mais la situation sera compliquée car l’année est précoce, avec environ 10 jours d’avance. Pour les Merlot et les Gamay par exemple, les contre-bourgeons étaient déjà sortis… ».

Côté arboriculture, la situation est un peu différente. Les premiers retours montrent assez peu de dégâts sur le Gaillacois. «Les secteurs où j’ai eu le plus de remontées sont les secteur de Montdragon, Trébas ou Miolles, avec de grosses pertes de récolte attendues» expluque Anne Dewailly, conseillère arboriculture de la Chambre d’agriculture du Tarn-et-Garonne et du Tarn. Des visites étaient prévues ce mardi pour évaluer plus précisément les pertes de récolte sur les différents secteurs du Tarn.

A.RENAULT

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Les parlementaires à l'écoute de la FDO du Tarn
Les acteurs de la production ovine ont invité sénateurs et députés à Montredon-Labessonnié vendredi 28 mai. L’occasion d’échanger…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais