Aller au contenu principal

Des dégâts hétérogènes suite au gel dans la nuit du 19 au 20 avril

Les prévisionnistes météo ne s’étaient malheureusement pas trompés. La vague de froid de la semaine dernière a touché de nombreux vignobles et vergers français et le Tarn n’a pas été épargné. Etat des lieux au 24 avril.

Sur le vignoble Gaillacois, la situation est très hétérogène mais il y a beaucoup de dégâts. «La situation est compliquée à évaluer, explique Thierry Massol, conseiller spécialisée à la Chambre d’agriculture. Il y a eu des écarts de température importants.» La veille de la gelée, le technicien avait posé des sondes sur le secteur de Brens au niveau des bourgeons. Résultats, des températures qui ont atteints entre -2.4 et -5°C. «Il n’y a aucune sercteur réellement épargné mais des dégâts qui vont de moins de 30% à 90%. Les bas-fonds sont très touchés comme les secteurs exposés aux courants d’air.»

Le Tarn n’avait pas connu, une gelée aussi importante sur le vignoble depuis 1991. «Il faut maintenant attendre pour voir si les contre-bourgeons partent. Mais la situation sera compliquée car l’année est précoce, avec environ 10 jours d’avance. Pour les Merlot et les Gamay par exemple, les contre-bourgeons étaient déjà sortis… ».

Côté arboriculture, la situation est un peu différente. Les premiers retours montrent assez peu de dégâts sur le Gaillacois. «Les secteurs où j’ai eu le plus de remontées sont les secteur de Montdragon, Trébas ou Miolles, avec de grosses pertes de récolte attendues» expluque Anne Dewailly, conseillère arboriculture de la Chambre d’agriculture du Tarn-et-Garonne et du Tarn. Des visites étaient prévues ce mardi pour évaluer plus précisément les pertes de récolte sur les différents secteurs du Tarn.

A.RENAULT

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Pac 2023 : un « droit à l’erreur » venu du ciel
En vigueur à partir du printemps, la Pac 2023-2027 sera celle de la mise en œuvre du Système de suivi des surfaces en temps réel…
FDSEA : un mandat riche d’actions s’achève
L’assemblée générale élective de la FDSEA du Tarn, le vendredi 27 janvier, a rassemblé de nombreux agriculteurs. L’occasion d’…
La Région veut développer les filières agricoles
Les élus tarnais ont présenté le budget de la Région pour l’année 2023. Plus de 77 millions d’euros seront consacrés à l’…
Gagner en efficacité pour pérenniser l'exploitation
Benoît et Cédric Barria, éleveurs d’ovins et bovins viande à Montirat, ont aménagé leur exploitation pour diminuer la pénibilité…
Une agriculture plus productive et territorialisée en 2050 ?
Comment adapter la production agricole régionale à l’horizon 2050 ? C’est ce qu’ont tenté de présenter des intervenants de la…
"Arriver à concilier ambition économique et environnementale"
L’avenir de l’agriculture tarnaise dans les 20 prochaines années sera le thème de l’AG de la FDSEA ce vendredi. André Cascailh,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais