Aller au contenu principal

Dossier tracteurs : les gros quatre cylindres montent en puissance

Portée par l’évolution des moteurs, les tractoristes font également progresser la puissance des quatre cylindres. Avec des gabarits en hausse, ils grignotent petit à petit la place des six cylindres sur le segment des 120 à 160 chevaux. Témoignage de Christian Pujol.

Pour Christian Pujol : «Plus court, plus maniable… mon tracteur 4 cylindres est l’idéal pour les travaux de pulvérisation et d’engrais !»
Pour Christian Pujol : «Plus court, plus maniable… mon tracteur 4 cylindres est l’idéal pour les travaux de pulvérisation et d’engrais !»
© Le Paysan Tarnais

Christian Pujol est agriculteur sur la commune de Belleserre, en grandes cultures sur une SAU d’environ 125 ha. L’année dernière, il a renouvelé son 4 cylindres, un New Holland 6020 112 cv, par un modèle équivalent mais plus récent, un New Holland T6 140 (115 cv). «Il me sert principalement pour effectuer les traitements, fertiliser ou encore faire du transport. C’est un modèle qui a une puissance largement suffisante pour ces chantiers et surtout il a l’avantage d’être plus court et plus maniable que mon «gros» tracteur !»

A côté de ce 4 cylindres, Christian Pujol est équipé d’un Valtra de 180 cv en 6 cylindres. «Celui-là, je l’utilise pour tous les travaux lourds comme le travail du sol profond ou plus superficiel mais en combiné. Ceci-dit, j’ai réalisé également quelques travaux de semis en combiné avec le New Holland sans que cela pose souci. L’année dernière avec lui, j’ai semé avec le covercrop devant et le combiné herse rotative / semoir derrière. Entre l’ancien et le nouveau, on sent quand-même une amélioration côté puissance.»

En matière d’évolution, Christian Pujol apprécie également l’arrivée de la boîte à variation continue sur son 4 cylindres. «C’est un vrai confort. Avec les demi-tours automatisés en bout de champ et le rayon de braquage très court, ce tracteur c’est vraiment l’idéal pour les travaux de pulvérisation et d’engrais !» En tout cas, il est resté fidèle à la marque… ou plutôt au concessionnaire. «Vue la technologie sur ces nouveaux tracteurs, c’est très important pour moi d’avoir un bon service après-vente et de pouvoir être dépannée rapidement !»

S. Lenoble

Retrouvez l'intégralité du dossier tracteurs (comparatif et nouveautés) dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Les parlementaires à l'écoute de la FDO du Tarn
Les acteurs de la production ovine ont invité sénateurs et députés à Montredon-Labessonnié vendredi 28 mai. L’occasion d’échanger…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais