Aller au contenu principal

Eclairage dans les bâtiments d'élevage : un réaménagement de stabulation plus que convaincant !

A l'installation de Matthieu Vieilledent, en 2008, sur l'exploitation laitière familiale à Pampelonne, un important projet de rénovation des bâtiments a été entrepris. Un nouvel outil de travail qui convient mieux aux éleveurs mais aussi aux vaches !

Lorsque Matthieu Vieilledent a rejoint son père, Jean-Paul, au sein de l'Earl Vieilledent en 2008, les éleveurs ont décidé de réaménager les bâtiments existants. Ils ont réutilisé les deux structures et les ont complétées par un agrandissement pour ne former qu'un seul et unique bâtiment (cf. schéma ci-dessous). Habitués à travailler dans un espace confiné et sombre, les Vieilledent souhaitaient vraiment avoir de la lumière et du volume. Ils ont donc suivi les préconisations habituelles pour les translucides en toiture, qu'ils ont complété par des éclairants en pignon et en bardage. «Nous avons hésité à faire tout le long pan mais finalement, on a fait 2 plaques par travée. Cela correspond environ à la moitié de la surface du bardage, c'est déjà très lumineux. Et puis, cela nous a permis de maintenir une bonne ventilation avec le bardage bois à côté.»

Que ce soit pour les bardages ou la toiture, les Vieilledent ont choisi des plaques en polycarbonate. «C'est un surcoût conséquent mais nous tenions à avoir un matériau qui vieillit bien et qui ne jaunit pas. Nous avons même remplacé les translucides en polyester qui étaient présents sur les anciennes toitures. Sauf une. Et la différence se voit ! Nous sommes restés sur le polyester pour les translucides en pignon. C'était moins stratégique à cet endroit là, cela nous a permis d'économiser un peu.» Les éleveurs sont très satisfaits du résultat. «C'est vraiment un plaisir de travailler dans un bâtiment lumineux. On allume beaucoup moins souvent en journée. Côté éclairage artificiel, nous avons bien amélioré aussi. Même quand il fait nuit, c'est plus confortable !»

Une meilleure ambiance générale

Avec l'aménagement du nouveau bâtiment, les Vieilledent sont passés d'une stabulation libre aire paillée aux logettes paillées. «Entre ce changement, la place gagnée et l'éclairage, l'ambiance générale du bâtiment a changé du tout au tout. On le sent nous, éleveurs, et on le voit vraiment sur nos vaches ! Déjà, notre taux de cellules a considérablement diminué. Ensuite, les chaleurs s'expriment bien mieux. Avec une meilleure détection, nous faisons réaliser les inséminations artificielles au bon moment et cela se retrouve dans les résultats de reproduction. Nous avons amélioré beaucoup de choses avec ce nouveau bâtiment.» Une bonne base de travail donc pour l'arrivée de Rémi Vieilledent, le frère de Matthieu, qui vient tout juste d'intégrer l'exploitation familiale !

S. LENOBLE



Retrouvez l'intégralité du dossier "Eclairage dans les bâtiments d'élevage" dans l'édition en ligne

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La Région veut développer les filières agricoles
Les élus tarnais ont présenté le budget de la Région pour l’année 2023. Plus de 77 millions d’euros seront consacrés à l’…
Gagner en efficacité pour pérenniser l'exploitation
Benoît et Cédric Barria, éleveurs d’ovins et bovins viande à Montirat, ont aménagé leur exploitation pour diminuer la pénibilité…
Pac 2023 : un « droit à l’erreur » venu du ciel
En vigueur à partir du printemps, la Pac 2023-2027 sera celle de la mise en œuvre du Système de suivi des surfaces en temps réel…
Le Tarn se rapproche de la barre des 400 000 habitants
Dans son dernier rapport, l’Insee annonce que 391 066 personnes résident dans le Tarn au 1er janvier 2020. La population augmente…
La nouvelle réforme de la PAC prend place
À compter de 2023, de nouvelles modalités d’octroi des soutiens agricoles seront mises en place. Retour sur les grandes lignes de…
Une indemnisation exceptionnelle suite à l'Influenza
 Après l’épisode d’Influenza aviaire H5N1 2021-2022, des mesures ont été récemment décidées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais