Aller au contenu principal

Encore beaucoup de questions sur la FCO

L’assemblée générale de l’association de lutte contre les maladies animales (Alma) du Tarn s’est tenue ce vendredi 16 avril à la halle aux grains à Puylaurens. Compte-rendu.

Pour Christian Galzin, il faut rester vigilants : "la qualité sanitaire sera l’enjeu des prochaines décennies !"
Pour Christian Galzin, il faut rester vigilants : "la qualité sanitaire sera l’enjeu des prochaines décennies !"
© Le Paysan Tarnais

Il est des sujets qui occupent décidemment les discussions au sein du monde agricole ; la vaccination contre la FCO en fait partie. Les débats qui se sont déroulés lors de l'assemblée générale de l'Alma, le 16 avril dernier, en sont la preuve. En octobre 2009, le ministre de l'agriculture a en effet annoncé que cette vaccination serait obligatoire jusqu'au 2 novembre 2010. Et aujourd'hui, l'association tarnaise de lutte contre les maladies animales attend encore beaucoup de réponses.

Premièrement sur la prise en charge financière des vaccinations. A ce jour, les vaccins et les actes d'injection réalisés entre le 2 novembre 2009 et le 30 juin 2010 seront remboursés. Mais voilà, ce calendrier laisse pas mal d'agriculteurs sur le bord de la route, et notamment «les meilleurs élèves» comme l'a souligné Francis Assemat. «Les éleveurs qui ont vacciné leurs animaux avant le 2 novembre sont toujours exclus du soutien financier !» L'Alma espère aussi connaître au plus vite les orientations pour la prochaine campagne. Quelles seront les suites données à ce programme ? La vaccination sera-t-elle toujours obligatoire ? Sera-t-elle prise en charge ?

En tout cas, l'obligation de vacciner ne convient pas à tout le monde. Des dizaines d'éleveurs ont décidé de ne pas procéder à cette vaccination. Un choix qui pourrait quand même les amener jusque devant les tribunaux, comme l'a annoncé la DDCSPP (ex-DSV). Pour les responsables de l'Alma, pas de doute : la vaccination a permis d'arrêter la progression de la maladie...

Envie d'en savoir plus ? Retrouvez l'article complet dans le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Loup : 2022 ne devra pas ressembler à 2021 !
Les constats de présence ont été multipliés par dix l’an dernier, dans le Sud-Est du département.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais