Aller au contenu principal

Engrais azotés : les maïsiculteurs de la CEPM s’en prennent aux droits anti-dumping

La CEPM (Confédération européenne de la production de maïs), prolongement européen de l’AGPM (maïsiculteurs, FNSEA), a exprimé le 14 octobre ses «inquiétudes vis-à-vis des facteurs de production», notamment les engrais azotés, pour lesquels elle réclame une suspension de droits anti-dumping. L'azote est «de plus en plus cher et difficile d’accès», selon un communiqué. «Dans ce contexte, la CEPM demande à la Commission européenne de suspendre les droits anti-dumping, qui frappent depuis 2019 les importations de solution azotée, pour favoriser l’approvisionnement du marché européen.» Une autre inquiétude concerne la protection des cultures. «Les solutions pour lutter contre les ravageurs du maïs se raréfient et des situations d’impasse se multiplient», pointe le communiqué. Et de critiquer la politique de l’UE «vers une agriculture de moins en moins performante». La CEPM tacle précisément la stratégie De la ferme à la table et ses «conséquences désastreuses» : «On ne peut pas à la fois prôner la souveraineté européenne et s’engager dans cette voie.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
Prévention et retraite au cœur des débats
Réunis en assemblée générale à Cap Découverte dans le Carmausin, les délégués territoriaux de la MSA MPN sont revenus sur l’…
Le concours des vins du Gaillac reprend ses bonnes habitudes
Après deux années contrariées par la pandémie de covid, le concours des vins de Gaillac et du Tarn a repris ses quartiers à la…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Merci Asat, bonjour La ferme tarnaise sur votre table !
Au sein de leur nouvelle association, les producteurs préparent l’ouverture des casiers connectés.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais