Aller au contenu principal

Climat
Facturer les services environnementaux

En  favorisant la biodiversité, les agriculteurs contribuent à répondre aux attentes sociétales et à améliorer leur image dans l’opinion tout en bénéficiant d’une contrepartie financière.

© Timolina

Après l’élevage qui bénéficie de quelques années d’expérience, la labellisation bas carbone pour les grandes cultures devrait être reconnue prochainement par les pouvoirs publics. En effet, selon Jean-Christophe Debar qui animait, le 22 juin, un colloque en visioconférence organisé par Pluriagri sur l’intégration des grandes cultures dans le marché de la compensation carbone et les démarches de responsabilité sociétales et environnementales (RSE), l’agriculture est responsable de 17 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) hors CO2. Mais si l’agriculture émet des GES, elle dispose aussi d’un fort potentiel de réduction de ces gaz. Pour Jean-Christophe Debar, celui-ci est estimé à 39 % pour les GES agricoles. Et 90 % de ce potentiel de réduction se trouve dans la culture des céréales et des oléoprotéagineux, grâce au stockage de la matière organique dans le sol, d’après une étude de l’Inrae.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
Prévention et retraite au cœur des débats
Réunis en assemblée générale à Cap Découverte dans le Carmausin, les délégués territoriaux de la MSA MPN sont revenus sur l’…
Le concours des vins du Gaillac reprend ses bonnes habitudes
Après deux années contrariées par la pandémie de covid, le concours des vins de Gaillac et du Tarn a repris ses quartiers à la…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Vers une nouvelle charte tarnaise des ZNT
Le cadre réglementaire local doit être corrigé suite à sa remise en cause à l’échelon national.
Merci Asat, bonjour La ferme tarnaise sur votre table !
Au sein de leur nouvelle association, les producteurs préparent l’ouverture des casiers connectés.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais