Aller au contenu principal

Syndical
FDSEA81 : et maintenant ? "On concrétise !"

Actions syndicales passées et futures, avancées obtenues et projet de loi d’orientation agricole, au menu du nouveau conseil d’administration de la FDSEA.

Délocalisé à l’hôtel d’entreprises Innoprod à Albi, le conseil d’administration de la FDSEA du Tarn s’est tenu le vendredi 19 avril, mené par les deux co-présidents Marie-Line Bruel et Frédéric Florenchie. À l’ordre du jour notamment, les élus sont revenus sur le mouvement “On marche sur la tête” et les dernières actions syndicales départementales. Un mouvement national initié au départ par les Tarnais et cela a été justement rappelé lors du dernier congrès de la FNSEA à Dunkerque. Après l’action de blocage au Séquestre, le syndicat a maintenu la pression jusqu’au Salon de l’Agriculture, où les politiques et le Président de la République étaient attendus de pied ferme. Castres, Gaillac, Albi, aucun secteur n’a été épargné, avec plusieurs actions coup de poing. Une mobilisation qui a permis ensuite de faire remonter de nombreuses revendications au national, tout en continuant à mettre la pression localement, avec des actions ciblées devant les permanences des députés tarnais ou à la communauté d’agglomération de Gaillac-Graulhet. “Mais ce n’est pas fini, ajoute le co-secrétaire général Cédric Vaute, on ne va pas lâcher car on n’a pas obtenu tout ce que l’on voulait. Vu la disponibilité de chacun à cette période de l’année, on ne repartira pas sur une action de blocage comme en début d’année mais plutôt continuer avec des actions coup de poing un peu partout sur le département. On a prévu également de rencontrer Carole Delga, pour lui demander la mise en place d’un plan de relance agricole spécifique à notre région, et les directeurs de GMS, pour leur rappeler que notre travail a un prix.”

Une LOA "à doper et compléter"

Une mobilisation “sans précédent” pour le Tarn, qui a déjà porté ses fruits. Philippe Jougla, vice-président de la FDSEA81, a présenté les avancées obtenues, en rappelant que “depuis la fin du SIA, on était dans une phase de négociation avec le gouvernement, et depuis quelques jours, on est maintenant en phase de concrétisation de ces mesures”. Parmi les mesures d’urgence demandées, on retrouve celles déjà actées, avec le GNR (avance de trésorerie, abandon de la hausse et passage au taux super réduit en pied de facture), la MHE (fonds d’urgence de 50 M d’€ et 90% de prise en charge des frais vétérinaires et mortalités), l’agriculture biologique (50 M d’€ supplémentaires), les jachères (dérogation BCAE 8) et le voisinage (présentation de la PPL au Sénat), et celles en cours de concrétisation, dont la PAC, la viticulture et le plan de trésorerie d’urgence. Mesures de simplification, RGA, compétitivité, élevage, phyto… les discussions se poursuivent aussi en parallèle sur de nombreux autres sujets entre syndicats et gouvernement. Les élus se sont également exprimés sur la loi d’orientation agricole, présentée début avril en conseil des ministres. “Un nouveau projet à doper et à compléter par d’autres lois”, selon eux, à commencer par plusieurs amendements articulés autour de quatre chapitres (souveraineté agricole et alimentaire, orientation, formation, recherche et innovation, encouragement à l’installation des agriculteurs et transmission des exploitations et faciliter, simplifier et libérer l’activité agricole), dont Philippe Jougla en a présenté les grandes lignes. Cette loi est un des véhicules qui sera utilisé pour concrétiser les revendications syndicales. Les députés tarnais déjà sensibilisés à ces enjeux par la FDSEA et les JA seront sollicités pour apporter des amendements à ce projet de loi. Après un zoom sur les nouveaux seuils du schéma régional des structures (et ses incidences dans le Tarn), Marion Boulain, nouvelle animatrice syndicale, a conclu le conseil par un tour de l’actualité de l’ensemble des sections de la FDSEA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La ville d'Albi se lance dans le maraîchage

La ville veut produire plusieurs dizaines de tonnes de légumes pour approvisionner sa cuisine centrale.

Un aménagement de bâtiment dans l'air du temps

“Il fallait à tout prix faire rentrer de l'air dans le bâtiment.” Telle était la problématique à laquelle était confronté…

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

FDSEA et JA81 : "nos produits ont un prix non négociable"

Les deux syndicats tarnais avaient convié le 17 mai les directeurs des GMS du Tarn pour parler coût de production, prix de…

GNR : la remise en pied de facture effective dès juillet

La mobilisation syndicale a porté ses fruits. La hausse de taxation sur le GNR a été abandonnée et la part remboursable de la…

Un mois de mai très pluvieux dans le Tarn

À la mi-mai, les cumuls de pluie dans le département atteignent déjà plus de 100 mm dans plusieurs secteurs.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais