Aller au contenu principal

Foire agricole de Réalmont : la crise de l'élevage reste dans tous les esprits...

Réalmont avait rendez-vous avec l'agriculture ce week-end des 2 et 3 avril. Une grande fête de la ruralité et de l'élevage qui n'enlève pourtant pas l'arrière goût amer que laisse la crise actuelle.

La foire agricole de Réalmont a une nouvelle fois attiré un public nombreux, surtout le dimanche, avec un soleil radieux. Dans les rues du village, matériel agricole, outils divers, marchandises en tout genre s'offrait aux yeux des visiteurs, donnant à cette 57ème édition, une tonalité plutôt joyeuse.

Sous le chapiteau dédié à l'élevage, la fête était déjà moins perceptible. Bien sûr, il y eu les concours départementaux. Les acteurs du monde de l'élevage avait également répondu présent. Mais la crise de l'élevage était dans tous les esprits. «La fête est un peu gachée, explique cet éleveur laitier accoudé au ring de présentation des animaux. La foire de Réalmont, c'est vrai que c'est un moment sympa mais on n'a pas la tête à faire la fête...» D'ailleurs, dimanche au moment de la remise des coupes aux gagnants des trois concours, il y eu un moment de flottement. Certains auraient souhaité ne pas venir récupérer leurs prix, de la main des élus et représentants des organismes agricoles, en signe de désespoir. Au final, ce sont les animaux vainqueurs qui furent privés de ring. Un geste symbolique pour montrer que sans l'élevage, Réalmont ne serait plus vraiment Réalmont. La remise des prix s'est d'ailleurs faite dans une ambiance particulière, avec d'un côté du ring les élus et personnalités et à l'opposé, les éleveurs. Au centre, un grand vide... Les discours ont également abordé les difficultés actuelles de l'élevage et de l'agriculture en général. A noter toutefois, l'initiative des Jeunes agriculteurs du canton qui ont signé, avec les maires de la communauté de communes Centre Tarn, la charte de bon voisinage. La foire de Réalmont d'ailleurs, est le symbole de cette rencontre et de cette cohabitation entre les néo-ruraux et le monde agricole. En espérant que l'année prochaine, les animaux qui ont remporté un prix à Réalmont reviendront au centre du ring...

A.R.

Pas encore abonné ? Découvrez nos offres !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le Tarn s'affiche en grand au SIA

Le Président du département, Christophe Ramond, et les équipes de Tarn Attractivité ont présenté le Bistrotarn édition 2024…

Théo Vergely, sur les traces du père

S’il est officiellement installé depuis le 1er février, Théo Vergely, 21 ans, parcourt l’exploitation familiale depuis son…

Albi : le blocage est levé mais la mobilisation continue

Une semaine de lutte qui s'est terminée par une dernière action en centre-ville et un grand barbecue, mais qui ne signe pas la…

FDO81 : attirer des jeunes, repousser le loup

La question du loup et celle du renouvellement des générations ont donné du fil à retordre à la Fédération départementale…

À Gaillac, la FDSEA et les JA poursuivent la mobilisation

Les agriculteurs tarnais se sont retrouvés le 17 février sur la place de la mairie pour montrer une nouvelle fois leur…

Jeunes Agriculteurs 81 : "être fort tous ensemble"

En pleine mobilisation syndicale albigeoise, l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Tarn s’est tenue à Lombers,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais