Aller au contenu principal

Porc
Franck Martinez nouveau président du Syndicat de salaisons de Lacaune

Le directeur de Valtec-Franvial a été élu lors de la dernière assemblée générale suite au retrait de Pierre Milhau.

© Le Paysan Tarnais

Franck Martinez, a été élu président du Syndicat des salaisons de Lacaune lors de la dernière assemblée générale, en remplacement de Pierre Milhau. Né à Lacaune il y a 51 ans, le directeur de Valtec-Franvial, deuxième abatteur et découpeur de France en coches et porcs lourds origine France, parle de ses ambitions pour le Syndicat et de la difficulté d’installer de nouveaux élevages.
> Quelles sont les fonctions du Syndicat des salaisons de Lacaune ?
Le syndicat gère tous les dossiers en lien avec l’IGP Lacaune, mais aussi tout ce qui concerne l’organisation de la Fête de la charcuterie, la présence au Salon de l’agriculture, et sur les différentes manifestations comme les Tarnivores, etc.
> Quels sont vos projets pour le syndicat ?
On n’en manque pas, mais nous n’avons pas encore attaqué les réunions. Avec le nouveau bureau, nous avons à cœur de fédérer les petits salaisonniers et les revendeurs des salaisons dans notre syndicat. Nos portes leur sont ouvertes depuis longtemps, mais les gens n’y trouvaient pas forcément leur place. On va essayer de faire en sorte que les choses changent en la matière.
> En cette période particulière à cause de la Covid-19, comment se porte le marché des salaisons ?
C’est un peu tendu. Mais ce qui nous inquiète en premier lieu, c’est le manque d’élevage dans la région. Tout le monde veut consommer local, mais personne ne veut d’élevage à côté de chez soi. C’est une situation paradoxale qui s’est renforcée avec la crise sanitaire et la demande plus importante pour les produits de proximité. Cela devient dur d’installer des jeunes. La viande française, c’est vraiment mon cheval de bataille.
> Quid de la fête de la charcuterie cet été ?
Elle aura bien lieu le dimanche 25 juillet. On attend encore des réponses de la préfecture d’ici le 19 juin pour savoir quelle forme elle pourra prendre précisément. Pour s’adapter aux règles sanitaires en vigueur, elle prendra sans doute la forme d’une foire de terroir. On pourra se restaurer sur place et il y aura sans doute quelques confréries, mais sous un format plus réduit. 

Le nouveau bureau du Syndicat des salaisons de Lacaune. Président, Franck Martinez ; vice-président, Laurent Herlin ; secrétaire, Akim Zerouali ; trésorier, Pascal Roussaly ; membres : Lise Oberti, Pierre Fabre, Philippe Boularan, Julien Camboulas.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les éleveurs tarnais en concours ce week-end à Saint-Gaudens
Au National limousin à Limoges où sur le ring des Pyrénéennes à Saint-Gaudens, la qualité des élevages tarnais sera bien…
La nouvelle carte de la zone vulnérable est sortie
Tout le nord et la moitié est du département sont désormais classés dans la nouvelle cartographie de la zone vulnérable…
Deux Tarnais en finale nationale de labours

Grâce à leurs belles prestations sur les terres du Gers lors de la finale régionale de labours, les Tarnais Romain Enjalran (…

Porc : une visite imminente d'inspecteurs chinois redoutée par les abattoirs français

Alors que l'Empire du milieu ralentit ses importations de viandes de porc pour tenter de stabiliser son marché intérieur, des…

Septembre sera placé sous le signe du don agricole
Les Journées nationales du don agricole organisées en Occitanie et dans toute la France en septembre.
Les JA régalent encore pour un soir à la ferme
La dernière soirée de la saison aura lieu ce samedi 4 septembre à Lempaut.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais