Aller au contenu principal

Eau
Gestion de l’eau : les irrigants tarnais s’interrogent sur la campagne 2012

Le cumul des pluies efficaces depuis septembre 2011 est déficitaire par rapport à la normale. Le premier comité départemental de gestion de la ressource en eau s’est réuni cette semaine dans le Tarn. Les irrigants sont inquiets.

© Le Paysan Tarnais

Ce mardi 27 mars, le comité départemental de gestion de la ressource en eau s’est réuni pour la première fois en 2012. En amont de cette première rencontre, il était essentiel pour la section irrigation de la FDSEA du Tarn de discuter et d’échanger. Elle s’est donc réunie le lundi 19 mars dernier en amont de la campagne de gestion de l’eau 2012. Cette rencontre a été l’occasion de faire le point sur la situation des réserves d’eau dans le département et l’état des lieux de volumes d’eau disponibles par anticipation de la période d’étiage.

Le constat est sans équivoque : sur l'ensemble de la France, le cumul des pluies efficaces depuis septembre 2011 est déficitaire par rapport à la normale. Le bassin Adour Garonne présente lui aussi un niveau des nappes inferieur à la normale (lire ci dessous). Pour la section, à la veille des semis de printemps, il faut prendre en compte cette situation. Les décisions d’assolement sont individuelles. Les irrigants du département doivent engager une réflexion en identifiant aussi les techniques culturales favorables à une utilisation optimale de l’eau. Il est donc indispensable de ne pas hésiter à s’informer dés à présent sur l’ensemble de ces techniques.

La chambre d’agriculture s’assurera aussi de son coté à diffuser régulièrement des données et des informations sur le sujet. Au 29 mars, Alexandre Mullens constate qu’après un hiver peu pluvieux dans l'ensemble (de 40 % à 70 % de précipitations en moins depuis ce début d'année dans le Tarn), les principales retenues du département affichent des taux de remplissage peu satisfaisants dans l'ensemble. La plus importante d'entre elles, le barrage des Saints-Peyres, était quasi pleine en début d'année. Les stocks sont désormais de 40 %.

 

Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Le plus court chemin pour se régaler à la cantine
La dixième édition du salon Rest & Co a permis aux producteurs et transformateurs tarnais de rencontrer les acheteurs de la…
L'élevage bovin tarnais à l'honneur sur les concours
Voici les résultats obtenus par les élevages tarnais engagés dans les concours nationaux blonde d’Aquitaine, gasconne des…
Gasconne : l'excellence tarnaise récompensée
L’élevage conduit par Évelyne et Serge Esteveny a été récompensé des Sabots d’or pour la deuxième fois de son histoire à l’…
Border Disease : dépister pour mieux lutter
Des analyses sur lait de tank sont proposées pour repérer la maladie. Le coût de cette opération est pris en charge par le…
75è congrès FNSEA : les trois défis de l'agriculture
Christiane Lambert a précisé aux 1 200 délégués présents et au ministre de l’Agriculture les trois défis auxquels l’agriculture…
Ail rose de Lautrec : une année compliquée après une année record
La récolte 2021 est marquée par de faibles rendements du fait, notamment, d’une météo compliquée. La qualité reste au rendez-vous.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais