Aller au contenu principal

Grenier coopératif albigeois : être plus efficace pour faire face à l’évolution de l’activité

L’assemblée générale de la coopérative se tenait le 3 décembre à Albi.

Thierry Roch, président du Grenier coopératif albigeois.
Thierry Roch, président du Grenier coopératif albigeois.
© Le Paysan Tarnais

Une soixantaine de personnes ont participé, le 3 décembre, à l'assemblée générale du Grenier coopératif albigeois. «Nous avons clôturé au 30 juin 2009 un bon exercice en activité et en marges» explique Thierry Roch, président de la coopérative. «C'est vrai que la conjoncture fin 2008 a été particulièrement bonne. Je ne suis pas sûr qu'on aille vers du mieux pour l'année prochaine !» Quoi qu'il en soit, le Grenier coopératif albigeois a su développer des activités annexes à la collecte, qui sécurisent aujourd'hui la situation financière de la structure.

Pour gérer au mieux l'évolution des activités de la coopérative, plusieurs investissements importants ont été réalisés au cours de l'année 2008. «L'informatisation de l'usine de fabrication d'aliments, à la fin 2008, est un grand progrès en terme de traçabilité et de productivité. Nous en sommes très satisfaits.» L'embauche d'un salarié supplémentaire pour l'entretien dans l'usine a permis aussi de palier au surplus de travail.

Formalisation du travail avec Carmaux
L'union de services avec la coopérative de Carmaux est aussi un élément fort de la dernière campagne. «Nous avons validé la démarche le 7 mai 2009. Nous travaillons depuis longtemps avec Carmaux, nous avons enfin mis un cadre légal à cette coopération. Nous avons engagé un gros chantier avec eux sur l'informatique. L'idée n'est pas du tout de chercher à réduire le personnel mais bien de leur donner de meilleurs outils de travail, pour plus d'efficacité et répondre ainsi à l'augmentation du volume d'activités.»

2008 a aussi été l'occasion de rétablir l'offre en aliment granulé. «Une partie de notre aliment «mâche» ne correspond pas aux besoins des ovins. Nous avons donc réalisé un partenariat avec le fabricant d'aliments «Sud-Ouest aliments» pour pouvoir répondre à la demande des éleveurs. Nous avons pu ainsi nous repositionner sur le terrain !»

Les projets à venir
Les bons résultats ont permis de distribuer des compléments de prix pour les blés et les orges livrés en 2008. C'est aussi un peu de souffle pour la trésorerie, ce qui n'est pas négligeable dans le contexte actuel. «Et puis, c'est encourageant pour les projets que nous voulons mener à bien sur les trois prochaines années.» Et les projets ne manquent pas au Grenier coopératif albigeois. «Nous avons budgété plus d'1,7 million d'euros sur trois projets. Deux d'entre eux concernent l'amélioration du site de Cadalen avec la construction d'un hangar, qui démarre actuellement, et la création de 2500 tonnes de stockage supplémentaire en silos.»

Le troisième projet de la coopérative est l'acquisition de l'extrudeur pour l'usine de fabrication d'aliments sur Saint-Juéry. «C'est une réflexion globale qui vise à amener un peu de mieux à nos exploitations. L'idée est de faire produire la matière première des aliments du bétail en local, la transformer sur place et la vendre aux éleveurs du territoire. Tout ça pour amener de la plus-value aux producteurs, à la coopérative et faire baisser le prix de l'aliment du bétail pour les éleveurs.» Quand le projet sera opérationnel, deux à trois postes devraient être créés. Un projet générateur d'activité mais qui doit encore être finalisé et surtout, validé par le conseil d'administration de la coopérative !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Au Mas d’Aurel, l’histoire de famille perdure dans le temps 
Pour le primeur 2022, le domaine du Mas d’Aurel, à Donnazac, accueillera le public dès le jeudi 17 novembre. L’occasion de…
Influenza aviaire : 106 communes tarnaises sous protection
La préfecture a signé ce mardi 22 novembre un arrêté mettant fin à la zone réglementée temporaire et définissant trois zones.…
Le vignoble gaillacois à l'honneur pour le primeur
Comme chaque année, le programme des festivités pour fêter l’arrivée du Gaillac Primeur sera riche en 2022. L’occasion de…
Influenza : sept communes se rajoutent à la zone
La situation évolue dans le Tarn. Sept communes rejoignent les zones de protection. Une réunion s’est tenue ce mardi à Albi pour…
Le sénateur Bonnecarrère à l'écoute des revendications des éleveurs laitiers à Puygouzon.
Lait : la FDSEA rencontre les parlementaires
 La FDSEA du Tarn a sollicité les députés et sénateurs du département pour présenter la situation tendue dans les élevages…
Création de retenue : un réel frein économique
Jeudi dernier à Lautrec, le préfet du Tarn François-Xavier Lauch était en visite sur l’exploitation de Jean-Marc Requis, qui a…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais