Aller au contenu principal

Assurance
Groupama d'Oc résiste face aux aléas de 2023

Dans un contexte d’inflation et d’événements climatiques divers, la caisse régionale a fait face et travaille pour mieux accompagner ses clients face aux risques futurs.

© Groupama d'Oc

À l’occasion d’une conférence de presse organisée le lundi 13 mai, Pierre Martin, président, Didier Guillaume, directeur général et Florence Bousquet, directrice générale adjointe de Groupama d’Oc, ont présenté les résultats de l’année 2023 de la caisse régionale. Une année “moyenne” selon les mots du président, pénalisée par un rechargement sur sinistres antérieurs de - 5,5 millions d’euros, la conséquence notamment d’une forte aggravation du coût de la sécheresse de 2022. “Mais nous avons su faire face malgré le contexte défavorable”, souligne Pierre Martin. Le chiffre d’affaires est en hausse de 8,3% sur l’ensemble des grands métiers, tout particulièrement en automobile et en responsabilité civile dommages. Groupama d’Oc enregistre aussi une belle progression du métier “climatique sur récoltes” (+ 72,4%) qui résulte de la mise en place du tarif national et d’un développement favorable avec la souscription de 3000 nouvelles affaires sur le produit “prairie” générant un CA de 6 millions d’euros. L’année se caractérise également par une amélioration de la sinistralité structurelle qui affiche un ratio sinistre/cotisation (S/C) de 56,4%, en baisse de 2,2 points par rapport à 2022. À noter également une dégradation du S/C des sinistres graves (+ 2,3 pts) marquée par une augmentation de la fréquence et du coût moyen avec la survenance d’un dossier sinistre auto de 21 millions d’euros. Face au dérèglement climatique, les pouvoirs publics et les organisations professionnelles, dont Groupama, ont dû faire évoluer les outils d’assurance des risques climatiques. Ainsi, depuis le 1er janvier 2023, la réforme de l’assurance récolte s’est mise en place. En 2023, Groupama d’Oc maintient ses parts de marché en grandes cultures et enregistre 5% de contrats supplémentaires et 13% de surfaces en plus assurées. Pour l’offre prairies, l’entreprise gagne des parts de marché avec la souscription de 3 100 nouveaux contrats. “Notre volonté est d’accompagner au maximum nos agriculteurs face aux risques du changement climatique”, ajoute le directeur général Didier Guillaume.

Un projet de développement à long terme

Pour l’avenir, la caisse régionale souhaite renforcer ses atouts pour accompagner au mieux ses clients : “nos défis seront ceux de la qualité de service que l’on doit à nos sociétaires, des différentes transitions, notamment avec le changement climatique, et le numérique qui nous oblige à s’adapter”, note Pierre Martin. Pour ce faire, un projet d’entreprise “Réussir ensemble 2025” a été lancé récemment et doit permettre à Groupama d’Oc de conforter ses marqueurs différenciants que sont “l’excellence de la relation, l’humain et l’accompagnement des parties prenantes”. Le développement se caractérise aussi par un plan de rénovation des agences départementales ou la construction des Maisons Groupama, dont la première a été inaugurée à Tarbes en 2023. “Ces maisons ont pour but de mettre à disposition un espace de travail et de rencontres pour nos collaborateurs, sociétaires et partenaires et ainsi renforcer la proximité avec nos interlocuteurs”, se félicite le président. À terme, chaque département sera doté de sa Maison Groupama. Enfin, pour l’année à venir, la caisse régionale reconduit son opération de soutien au rugby amateur “Au cœur du rugby”, qui vise à offrir des ballons aux clubs, et prévoit de planter 15 000 arbres sur ses 14 départements, dans le cadre de l’opération “Plantez des milliers”.

Gestes qui sauvent : 34 000 personnes formées depuis 2021 

Lancée en 2021 par Groupama, l’opération “Gestes qui sauvent” avait pour but de former plus d’un million de personnes aux gestes de premier secours. Depuis son lancement, l’opération a permis de former plus de 34 000 personnes sur les 14 départements de couverture de Groupama d’Oc, dont 13 000 en 2023. “Et nous prévoyons d’en former 12 000 en 2024”, ajoutent les élus. Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site de Groupama d’Oc. Dans le Tarn, des places sont encore disponibles pour la formation du samedi 15 juin à Albi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La ville d'Albi se lance dans le maraîchage

La ville veut produire plusieurs dizaines de tonnes de légumes pour approvisionner sa cuisine centrale.

Un aménagement de bâtiment dans l'air du temps

“Il fallait à tout prix faire rentrer de l'air dans le bâtiment.” Telle était la problématique à laquelle était confronté…

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

FDSEA et JA81 : "nos produits ont un prix non négociable"

Les deux syndicats tarnais avaient convié le 17 mai les directeurs des GMS du Tarn pour parler coût de production, prix de…

GNR : la remise en pied de facture effective dès juillet

La mobilisation syndicale a porté ses fruits. La hausse de taxation sur le GNR a été abandonnée et la part remboursable de la…

Un mois de mai très pluvieux dans le Tarn

À la mi-mai, les cumuls de pluie dans le département atteignent déjà plus de 100 mm dans plusieurs secteurs.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais