Aller au contenu principal

Syndicat
« Il faut expliquer notre métier et nos pratiques » : une communication collective serait une solution.

essentiel, car il faut faire attention à ne pas perdre le consommateur. Le métier d’agriculteur est parfois associé au terme « pollueur ». Malheureusement, c’est une image très difficile à détacher. Mais JA du Tarn propose, là encore, des solutions innovantes : « réaliser des fiches explicatives et ou des courts métrages à destination du grand public ». Ces outils seront alors disponibles en permanence et aiderait l’agriculteur à se défendre face à un public qui croit connaître l’agriculture par des messages erronés. Les polémiques sur les produits phytosanitaires en sont un très bon exemple. A la question : comment faire comprendre aux consommateurs que les produits phyto les protègent alors que les utilisateurs mettent « des capotes » pour les épandre, Roland Le Grand répond : « les pharmaciens mettent bien des blouses pour servir des produits de santé. » Là encore, JA du Tarn préconise des explications claires aux consommateurs. Ils les invitent donc à se rendre chez les agriculteurs pour constater par eux-mêmes. A cette interpellation Agriculteur = pollueur, Pierre Troyes répond : « il faut rétablir la vérité, ils ne polluent pas plus que d’autres ». L’impact économique et sociétal de l’agriculture est l’un des plus essentiels. JA du Tarn rappelle que « l’agriculteur n’est pas qu’un simple jardinier qui entretient le paysage. Son rôle premier est de nourrir la population. ». La communication sur cet impact doit être transversale. Elle doit toucher à la fois les jeunes générations et les élus locaux grâce à des campagnes publicitaires, des événements locaux, des signatures de chartes, … L’assemblée générale et le rapport d’orientation 2013 des Jeunes Agriculteurs du Tarn appelle donc l’ensemble des acteurs du milieu agricole à se réunir pour une campagne de communication globale sur l’Agriculture, avec un A majuscule, à l’image de l’artisanat. Pour l’ensemble des intervenants de cette journée, le seul moyen de faire évoluer l’image du métier d’agriculteur reste encore de le faire grâce à des explications ludique et pédagogique.

Tribune lors de l'Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs du Tarn à Sorèze
Tribune lors de l'Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs du Tarn à Sorèze
© Paysan Tarnais

Le métier d’agriculteur est parfois associé au terme « pollueur ». Malheureusement, c’est une image très difficile à détacher. Mais JA du Tarn propose, là encore, des solutions innovantes : « réaliser des fiches explicatives et ou des courts métrages  à destination du grand public ». Ces outils seront alors disponibles en permanence et aiderait l’agriculteur à se défendre face à un public qui croit connaître l’agriculture par des messages erronés. Les polémiques sur les produits phytosanitaires en sont un très bon exemple.

A la question : comment faire comprendre aux consommateurs que les produits phyto les protègent alors que les utilisateurs mettent « des capotes » pour les épandre, Roland Le Grand répond : « les pharmaciens mettent bien des blouses pour servir des produits de santé. » Là encore, JA du Tarn préconise des explications claires aux consommateurs. Ils les invitent donc à se rendre chez les agriculteurs pour constater par eux-mêmes. A cette interpellation Agriculteur = pollueur, Pierre Troyes répond : « il faut rétablir la vérité, ils ne polluent pas plus que d’autres ».

L’impact économique et sociétal de l’agriculture est l’un des plus essentiels. JA du Tarn rappelle que « l’agriculteur n’est pas qu’un simple jardinier qui entretient le paysage. Son rôle premier est de nourrir la population. ». La communication sur cet impact doit être transversale. Elle doit toucher à la fois les jeunes générations et les élus locaux grâce à des campagnes publicitaires, des événements locaux, des signatures de chartes, …

L’assemblée générale et le rapport d’orientation 2013 des Jeunes Agriculteurs du Tarn appelle donc l’ensemble des acteurs du milieu agricole à se réunir pour une campagne de communication globale sur l’Agriculture, avec un A majuscule, à l’image de l’artisanat. Pour l’ensemble des intervenants de cette journée, le seul moyen de faire évoluer l’image du métier d’agriculteur reste encore de le faire grâce à des explications ludique et pédagogique.




Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais