Aller au contenu principal

Syndicat
« Il faut expliquer notre métier et nos pratiques » : une communication collective serait une solution.

essentiel, car il faut faire attention à ne pas perdre le consommateur. Le métier d’agriculteur est parfois associé au terme « pollueur ». Malheureusement, c’est une image très difficile à détacher. Mais JA du Tarn propose, là encore, des solutions innovantes : « réaliser des fiches explicatives et ou des courts métrages à destination du grand public ». Ces outils seront alors disponibles en permanence et aiderait l’agriculteur à se défendre face à un public qui croit connaître l’agriculture par des messages erronés. Les polémiques sur les produits phytosanitaires en sont un très bon exemple. A la question : comment faire comprendre aux consommateurs que les produits phyto les protègent alors que les utilisateurs mettent « des capotes » pour les épandre, Roland Le Grand répond : « les pharmaciens mettent bien des blouses pour servir des produits de santé. » Là encore, JA du Tarn préconise des explications claires aux consommateurs. Ils les invitent donc à se rendre chez les agriculteurs pour constater par eux-mêmes. A cette interpellation Agriculteur = pollueur, Pierre Troyes répond : « il faut rétablir la vérité, ils ne polluent pas plus que d’autres ». L’impact économique et sociétal de l’agriculture est l’un des plus essentiels. JA du Tarn rappelle que « l’agriculteur n’est pas qu’un simple jardinier qui entretient le paysage. Son rôle premier est de nourrir la population. ». La communication sur cet impact doit être transversale. Elle doit toucher à la fois les jeunes générations et les élus locaux grâce à des campagnes publicitaires, des événements locaux, des signatures de chartes, … L’assemblée générale et le rapport d’orientation 2013 des Jeunes Agriculteurs du Tarn appelle donc l’ensemble des acteurs du milieu agricole à se réunir pour une campagne de communication globale sur l’Agriculture, avec un A majuscule, à l’image de l’artisanat. Pour l’ensemble des intervenants de cette journée, le seul moyen de faire évoluer l’image du métier d’agriculteur reste encore de le faire grâce à des explications ludique et pédagogique.

Tribune lors de l'Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs du Tarn à Sorèze
Tribune lors de l'Assemblée Générale des Jeunes Agriculteurs du Tarn à Sorèze
© Paysan Tarnais

Le métier d’agriculteur est parfois associé au terme « pollueur ». Malheureusement, c’est une image très difficile à détacher. Mais JA du Tarn propose, là encore, des solutions innovantes : « réaliser des fiches explicatives et ou des courts métrages  à destination du grand public ». Ces outils seront alors disponibles en permanence et aiderait l’agriculteur à se défendre face à un public qui croit connaître l’agriculture par des messages erronés. Les polémiques sur les produits phytosanitaires en sont un très bon exemple.

A la question : comment faire comprendre aux consommateurs que les produits phyto les protègent alors que les utilisateurs mettent « des capotes » pour les épandre, Roland Le Grand répond : « les pharmaciens mettent bien des blouses pour servir des produits de santé. » Là encore, JA du Tarn préconise des explications claires aux consommateurs. Ils les invitent donc à se rendre chez les agriculteurs pour constater par eux-mêmes. A cette interpellation Agriculteur = pollueur, Pierre Troyes répond : « il faut rétablir la vérité, ils ne polluent pas plus que d’autres ».

L’impact économique et sociétal de l’agriculture est l’un des plus essentiels. JA du Tarn rappelle que « l’agriculteur n’est pas qu’un simple jardinier qui entretient le paysage. Son rôle premier est de nourrir la population. ». La communication sur cet impact doit être transversale. Elle doit toucher à la fois les jeunes générations et les élus locaux grâce à des campagnes publicitaires, des événements locaux, des signatures de chartes, …

L’assemblée générale et le rapport d’orientation 2013 des Jeunes Agriculteurs du Tarn appelle donc l’ensemble des acteurs du milieu agricole à se réunir pour une campagne de communication globale sur l’Agriculture, avec un A majuscule, à l’image de l’artisanat. Pour l’ensemble des intervenants de cette journée, le seul moyen de faire évoluer l’image du métier d’agriculteur reste encore de le faire grâce à des explications ludique et pédagogique.




Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

La FDSEA et les JA auditionnent les futurs députés
À la veille des élections de juin, les candidats plaideront leur cause devant les agriculteurs le mercredi 8 juin à Montredon-…
Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais