Aller au contenu principal

Aviculture
Influenza aviaire : un premier cas dans le Tarn

Un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène a été confirmé dans une basse-cour de la commune du Bez.

© V. Marmuse

Un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP H5N1) vient d’être confirmé dans une basse-cour du Tarn, dans la commune du Bez. Il s’agit du premier foyer détecté dans le département, alors que le territoire métropolitain est confronté depuis l’automne dernier à un nouvel épisode d’influenza aviaire hautement pathogène. À la date du 11 février 2022, ce sont plus de 350 foyers qui ont été déclarés sur l’ensemble du territoire national. Compte tenu du nombre important de foyers et de la diffusion rapide de la maladie, l’État a décidé, le 20 janvier dernier, des mesures de dépeuplement préventif dans les départements des Landes, des Pyrénées-Atlantiques et du Gers.
Dans le foyer du Tarn, les volailles ont été abattues, des opérations de nettoyage/désinfection seront mises en œuvre dès que possible. Une zone de contrôle temporaire (ZCT) est mise en place autour du foyer. Elle concerne les communes de Lacrouzette, Burlats, Saint-Salvy-de-la-Balme, Boissezon, Cambounes et Le Bez. Dans cette zone, les exploitations détenant des volailles seront contrôlées ainsi que les mouvements de volailles ou de leurs produits. Les élevages de volailles ainsi que les basses-cours doivent respecter des mesures de biosécurité du niveau de risque élevé depuis le 5 novembre pour éviter la contamination de leurs animaux par des oiseaux sauvages, et limiter le risque de diffusion et de propagation de cette maladie : mise à l’abri des volailles, vigilance, et alerte de la direction départementale de l’emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) du Tarn en cas de moralités et de signes cliniques anormaux.
Par ailleurs, tout détenteur d’une basse-cour doit se déclarer en mairie. Ce recensement permet d’assurer une meilleure connaissance et donc une meilleure surveillance du territoire.
La mise en place de cette zone réglementée n’a aucune incidence sur l’exportation de volailles ou produits à base de volailles pour les opérateurs tarnais.
Nous rappelons que la consommation de viande, œufs et plus généralement de tout produit alimentaire à base de volaille ne présente aucun risque pour l’homme.
Vous trouverez toutes les informations sur l’influenza aviaire sur le site de la préfecture du Tarn à l’adresse suivante : http://www.tarn.gouv.fr/influenza-avaire-hautement-pathogene-niveau-dea…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La ville d'Albi se lance dans le maraîchage

La ville veut produire plusieurs dizaines de tonnes de légumes pour approvisionner sa cuisine centrale.

Un aménagement de bâtiment dans l'air du temps

“Il fallait à tout prix faire rentrer de l'air dans le bâtiment.” Telle était la problématique à laquelle était confronté…

Le gel vient à nouveau compliquer les récoltes dans le Gaillacois

L’épisode récent a touché plus de 30% des parcelles du vignoble, avec des dégâts plus ou moins importants selon les domaines.…

Les Tarnais brillent au concours régional limousin

Sept élevages tarnais se sont distingués le weekend dernier en Ariège et ont porté haut les couleurs du département.

Loup: Etats membres divisés, révision du statut de protection probablement reportée

Les ambassadeurs des États membres ne sont pas parvenus lors de leur réunion du 15 mai à un accord sur la révision du statut…

Le Département et la CA81 honorent les médaillés du SIA

Une réception en leur honneur était organisée à la Chambre d’agriculture à Albi le 23 avril.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 96€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais