Aller au contenu principal

Enseignement agricole
Interview exclusive : l’enseignement agricole public vu par Gérard Parisot

Gérard Parisot, nous a accordé une interview exclusive sur sa vision de l’enseignement agricole public en général. Il évoque notamment les dernières mises en place et ses attentes sur la loi d'avenir. Explications.

© Le Paysan Tarnais
En tant que directeur du lycée agricole public tarnais, que pouvez-vous dire sur l’évolution de l’enseignement agricole public ?

GP : De nombreuses réformes nécessaires sur l’enseignement ont eu lieu ces dernières années. Cependant certaines réformes comme celle du baccalauréat en trois ans n’ont pas obtenu les effets attendus. Aujourd’hui, des jeunes qui devenaient bachelier en quatre ans avec un Brevet professionnel en deux ans, puis un baccalauréat en deux, doivent apprendre le tout en 3 ans. Certains se retrouve donc en en difficulté, voire en échec scolaire.

Globalement, les dernières réformes n’ont pas suffisamment  tenu compte de l’évolution de métiers et des territoires, ils ont surtout répondu à des besoins financiers. Il y a notamment eu de réduction d’heures de formation, non pas pour adapter la préparation aux diplômes mais par soucis d’économie.

Avez-vous vu des changements ces dernières années, sur le nombre d’élèves, l’intérêt porté à certaines formations plus qu’à d’autres ?

GP : Les résultats sont assez hétérogènes, en ce qui concerne notre établissement public du Tarn les filières professionnelles sont très demandées (Bac Pro et BTSA), mais nous sommes parfois dans l’obligation de refuser des élèves ou des étudiants par manque de place. Aujourd’hui, nous accueillons chaque année entre 280 et 300 nouveaux élèves en Bac Pro ou en BTSA. En revanche, nous avons une baisse dans les filières technologiques et générales dû à un filtrage de la politique de l’éducation nationale, malgré l’intérêt de ces filières pour les poursuites d’études et l’emploi.


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La famille Gayraud tourne la page de sa vie de concessionnaire
Après plus d’un demi-siècle passé à vendre des engins agricoles, la famille Gayraud se recentre sur ses magasins Espace Émeraude…
Un capteur connecté en test avec Caste Aliment
L’entreprise de Mirandol mène un projet pilote avec l’entreprise Nanolike chez un éleveur de poules pondeuses à Villemur-sur-Tarn…
La filière œufs recherche des éleveurs de poulettes
Virginie Rouillon, chef du marché Volailles chez Caste explique l’intérêt de cet atelier.
Vous avez jusqu'au 30 juin pour enregistrer les heures de DIF
Les heures cumulées sur le compte DIF et non utilisées sont transférables sur le compte personnel de formation (CPF) jusqu’au 30…
Le prix des terres ne connaît pas la crise en Occitanie
L’effet Covid a renforcé l’intérêt pour les terres de notre région. Mais, changement climatique oblige, le marché agricole se…
Opération séduction pour l'agneau tarnais dans les cantines du département
Les collégiens du département ont pu goûter l’agneau tarnais de qualité grâce à une opération de promotion portée par l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais