Aller au contenu principal

Irrigation : les leviers d'actions pour réduire votre facture d'électricité

Améliorer les performances énergétiques des installations et l'efficacité de l'eau d'irrigation font partie des défis majeurs pour le futur de l'irrigation. Des dispositifs d'aide existent.

Une bonne performance du poste irrigation passe aussi par le réglage et la vérification du fonctionnement de votre matériel.
Une bonne performance du poste irrigation passe aussi par le réglage et la vérification du fonctionnement de votre matériel.
© Le Paysan Tarnais

Dans le contexte actuel, marqué par l'augmentation constante du coût de l'énergie et la ressource en eau parfois limitante lors des périodes d'étiages des cours d'eau, le travail à mener est important : améliorer les performances énergétiques des installations et l'efficacité de l'eau d'irrigation font partie des défis majeurs pour le futur de l'irrigation. Plusieurs leviers existent pour répondre aux enjeux de la gestion de l'eau dans les exploitations agricoles.

 

1. Le pilotage irrigation

Ajuster au mieux les apports en fonction des besoins de la culture en place. Pour cela, différentes méthodes existent (bilan hydrique, appareils de mesures de l'humidité du sol par des sondes tensiométriques ou capacitives, bulletins irrigation proposés chaque semaine par la Chambre d'agriculture pendant toute la campagne, etc...)

 

2. Le dimensionnement et l'équipement de la station de pompage

Pour limiter au maximum les pertes de pression, il est possible :

- de changer la pompe : une vieille pompe a souvent un rendement de 50%, contre 75 à 85% en optimum

- de bien dimensionner ou changer le clapet : un clapet mal dimensionné peut causer des pertes d'énergies jusqu'à 15%

- d'installer un variateur de fréquence

- de bien dimensionner le diamètre et la longueur des réseaux enterrés et de surface

- de faire la chasse aux fuites.

 

3. Le matériel

Il est possible d'intervenir également sur le matériel d'irrigation afin d'agir sur les pertes en eau et sur la consommation électrique. Le réglage et la vérification du fonctionnement de votre matériel sont indispensables. Deux points clés à contrôler :

- la dose effective apportée, à contrôler par la pose d'un pluviomètre sur la parcelle

- la répartition des apports qui doit être homogène. Vérifier la pression sur les manomètres de l'installation et la régularité de la culture irriguée

Et puis aujourd'hui, de nouveaux matériels sont développés et favorisent des économies d'eau et d'énergie (canons programmables, rampes basse pression tractées par enrouleur, diamètre tube sur les pivots, surpresseurs... )

Deux dispositifs d'aides permettent de bénéficier d'aides à l'investissement pour réaliser des économies d'eau et d'énergie :

- les CEE (certificats d’économie d’énergie)

- les investissements spécifiques agro-environnementaux (l'arrêté relatif à ce dispositif n'est pas encore sorti).


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Les brebis en prison, les loups en liberté
L’Etat a dit que le loup était compatible avec l’élevage. “A vous de gérer M. le Préfet” préviennent les éleveurs tarnais, lors…
La coopérative Celia s'investit dans le Tarn
La société coopérative agricole de bétail a acquis le Domaine de la Verrerie à Blaye-les-Mines. L’assemblée générale de sa…
Prévention et retraite au cœur des débats
Réunis en assemblée générale à Cap Découverte dans le Carmausin, les délégués territoriaux de la MSA MPN sont revenus sur l’…
Le concours des vins du Gaillac reprend ses bonnes habitudes
Après deux années contrariées par la pandémie de covid, le concours des vins de Gaillac et du Tarn a repris ses quartiers à la…
Le préfet à la rencontre des arboriculteurs
Jeudi dernier aux Vergers de Penne, le représentant de l’État, François-Xavier Lauch, a pleinement mesuré les conséquences des…
Merci Asat, bonjour La ferme tarnaise sur votre table !
Au sein de leur nouvelle association, les producteurs préparent l’ouverture des casiers connectés.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais