Aller au contenu principal

Kim Van Slaghmolen : «Nous avons besoin de tous les acteurs du territoire»

Kim Van Slaghmolen est l’un des associés du Gaec Bonnet Tradition Elevage, à Castelnau-de-Montmiral. Depuis quelques mois, il s’implique au sein du comité de développement du Gaillacois de la Chambre d’agriculture.

Pour Kim Van Slaghmolen, «au sein d'un territoire, on a tous besoin les uns des autres pour avancer.»
Pour Kim Van Slaghmolen, «au sein d'un territoire, on a tous besoin les uns des autres pour avancer.»
© Le Paysan Tarnais

 

Cela fait maintenant 6 mois que Kim Van Slaghmolen, éleveur à Castelnau-de-Montmiral, s’est impliqué au sein du comité de développement (Codev) du Gaillacois de la Chambre d’agriculture, nommé Agira. «J’ai toujours estimé que la fonction de l’exploitant agricole dépassait largement le cadre de la production. Le Codev Agira est un lieu où, justement, on travaille sur les autres dimensions de l’agriculture et notamment toutes les interactions avec les autres acteurs du territoire qui sont, d’après moi, incontournables. Mais attention, on ne fait pas des réunions pour rien ! On est réellement dans l’action. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle je suis motivé par ce groupe : on est dans le concret !»

Et la prochaine échéance approche à grands pas. Le Codev Agira organise en effet, le vendredi 19 juin, une «journée de l’entreprise agricole» en partenariat avec la communauté de communes Tarn & Dadou. «L’idée est de présenter notre métier aux élus locaux et aux entreprises du territoire. Cela se passera sur une soirée, à Montans, sur la ferme de Vindrac. Nous démarrerons avec une partie en salle qui permettra de débattre autour des notions d’entreprises et d’entreprendre avec le monde agricole. Nous allons mettre en avant les atouts de l’agriculture pour notre territoire : la performance, l’innovation, l’esprit d’entreprise et le sens du collectif. Nous insisterons sur les fonctions transversales de l’agriculture, vecteur de lien social et facteur de développement pour l’économie de proximité. Ensuite, nous proposerons la visite de la ferme de Vindrac pour poursuivre les échanges. Nous espérons que cette expérience ne sera que la première d’une longue série. Derrière, nous souhaitons aboutir à d’autres partenariats, sur des thèmes bien précis, qui auront été identifiés lors de cette journée du 19 juin.»


Envie d'en savoir plus ? Lisez le Paysan Tarnais !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Pac 2023 : après 67 ans, l'agriculteur choisira entre aide Pac et retraite

Comme cela était pressenti, le ministre de l'Agriculture a finalement ouvert davantage que cela était prévu en septembre la…

Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Loup : 2022 ne devra pas ressembler à 2021 !
Les constats de présence ont été multipliés par dix l’an dernier, dans le Sud-Est du département.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais