Aller au contenu principal

La Chambre d’agriculture définit son projet de mandature

Les élus de la Chambre d’agriculture du Tarn étaient réunis en séminaire, la semaine dernière, pour plancher sur le sujet. Ce texte sera validé lors de la session de novembre.

© Le Paysan Tarnais

Bien plus qu’une réunion de rentrée, la Chambre d’agriculture du Tarn a organisé un séminaire durant deux jours à Albi, les 4 et 5 septembre. L’ensemble des élus étaient invités à participer à ce temps de travail, ainsi que les chefs de service. Des ateliers thématiques et des séances plénières ont permis de débattre sur les enjeux agricoles, le développement local et sur les missions de la Chambre, pour structurer les priorités de la nouvelle mandature, suite aux élections de début 2019. Le cadre stratégique finalisé sur ces bases sera proposé à la validation de la session de novembre. Il guidera les actions au quotidien de la Chambre d’agriculture du Tarn pour les six années à venir.

Dans le cadre de cette réflexion, il était important pour Jean-Claude Huc, président de la Chambre d’agriculture du Tarn, «que l’instance régionale puisse nous faire partager sa vision afin de rendre notre séminaire départemental efficace». C’est pourquoi Denis Carretier, président de la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie, est intervenu au cours de la première matinée de travail. C’est d’ailleurs à Albi même que la Chambre régionale d’agriculture avait tenu son propre séminaire quelques semaines auparavant. L’instance régionale s’est ainsi penchée sur les évolutions possibles de l’agriculture d’ici 2050 en Occitanie. Quatre scenarios ont été approfondis pour étudier toutes les pistes et pouvoir anticiper les changements. Le scénario privilégié est celui d’une agriculture productive et territorialisée, qui conforte le poids économique de l’agriculture tout en répondant aux enjeux économiques et climatiques.

«L’ambition de la Chambre régionale d’agriculture est d’être représentative, d’entendre et de défendre chaque échelon départemental, souligne Denis Carretier. Parler en ordre dispersé ne rend service à personne, il est donc important d’avoir un discours commun.» La régionalisation des Chambres d’agriculture d’Occitanie n’apparaît toutefois pas adaptée à une région aussi vaste et diversifiée que la nôtre. La question de la mutualisation des moyens se pose néanmoins avec des départements voisins pour répondre aux besoins des agriculteurs de manière toujours plus efficace, dans un cadre budgétaire optimisé.

D. Monnery

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Julien Denormandie à l'écoute de la ferme Tarn
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a passé une journée complète dans le Tarn, vendredi 14 janvier. Pas de grandes…
Toujours plus de bouches à nourrir dans le Tarn
Avec 5 933 185 habitants au 1er janvier 2019, l’Occitanie est la 5e région de France la plus…
Le lycée de Flamarens accueille les 17èmes Ovinpiades
Le 20 janvier, 62 jeunes élèves de 12 établissements agricoles de la région vont tenter de décrocher leur ticket pour la finale…
Bilan hydrologique : l'année 2021 dans la moyenne
De l’hiver à l’automne, les épisodes de tension sur le Tarn se sont fait rares mais assez intenses. Voici ce qu’il faut retenir…
Loup : tirs de défense, une priorité pour la FDSEA
Deux élevages ovins d’Anglès ont été visités par la préfète et les représentants de la profession pour organiser la lutte contre…
Le Département veut aller plus vite avec ambition et audace
Le Président du Conseil départemental, Christophe Ramond, a présenté ses vœux à la presse pour 2022. Cap sur les investissements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais