Aller au contenu principal

La FDGDON lutte contre la prolifération des campagnols dans le département

Les dégâts sur prairies et cultures peuvent être importants. Une réunion d'information organisée par le FDGDON du Tarn est prévue le mercredi 20 janvier à la maison des agriculteurs à Albi.

Depuis plusieurs années, le campagnol sévit dans toute l'Occitanie. Le campagnol terrestre est principalement présent sur les massifs montagneux où il pullule en zones herbagères. Son cousin, le campagnol provençal, se retrou-ve beaucoup dans les plaines des régions du sud de la France. Ce rongeur souterrain qui creuse des galeries sur plusieurs niveaux peut occasionner d'importants dégâts sur prairies mais également sur cultures surfaces maraîchères et arboricoles. S'il est parfois compliqué de détecter sa présence, elle est évidente lors des pics de pullulation. Le campagnol formant de petits monticules de terre, appelés «tumuli» semblables à des taupinières. Plus ils sont nombreux, plus ils deviennent visibles et facilement détectables.

L'un des dangers que représente cette espèce est directement lié à la dynamique de sa population. En effet, les campagnols se développent en suivant un phénomène de pullulation cyclique dont la durée moyenne est de cinq à six ans. Après une première phase de basse densité qui peut durer un à deux ans, il entre en phase de croissance exponentielle sur une année environ, le pic de pullulation s'étale sur un à deux ans et s'en suit un déclin. Le danger, ici, est de considérer le déclin comme une résolution de la situation. C'est tout le contraire. Il n'est que le reflet du cycle de pullulation et s'enchaîne invariablement par une nouvelle croissance et un nouveau pic.

Les dégâts du campagnol terrestre sont nombreux et très variés. Sur prairie, ils ont un impact direct sur la production fourragère avec des baisses quantitatives pouvant aller jusqu'à -80% et qualitatives avec la disparition des légumineuses et l'augmentation des adventices. Post récolte, la présence de terre dans les fourrages, causée par le campagnol, va entraîner une mauvaise conservation des fourrages et une perte d'appétence de ces derniers. De même, l'ingestion de terre par le bétail va causer des problèmes de santé animale. Les dégâts liés aux taupinières vont également entraîner une usure précoce du matériel de fauche et une augmentation de la charge de travail (nettoyage des auges, entretien du matériel...).

La lutte contre les populations de campagnols est primordiale. D'abord cantonnés aux secteurs de montagne, ils sont actuellement en train de coloniser le département. Pour stopper cette progression et lutter contre les populations déjà en place, le Gdon Montagne de la Fédération départementale de gestion des organismes nuisibles du Tarn (FDGdon) souhaite travailler activement sur le sujet. La lutte est basée sur une surveillance concrète des populations et doit impérativement être précoce, raisonnée et collective. Elle s'appuie sur la mise en oeuvre de mesures complémentaires qu'il faut coordonner sur les territoires concernés.

FDGDON DU TARN

Rendez-vous le 20 janvier à Albi

Afin d'approfondir ce sujet, le Gdon montagne de la FDGdon du Tarn organise une réunion d'information mercredi 20 janvier à 20h30 à la Maison des agriculteurs à Albi (salle Raoul Serieys) et non à la mairie du Fraysse comme annoncé dans le journal (sauf contrordre lié au contexte sanitaire). Durant cette réunion, la Fredon Occitanie sera présente pour expliquer concrètement les enjeux, la lutte collective et des outils de la lutte collective. Vous pourrez également entendre le témoignage d'un agriculteur concerné. Cette réunion d'information est la première étape pour s'attaquer au problème campagnol et lutter contre ces populations colonisatrices de notre département.

En raison du contexte sanitaire, il est important de signaler votre présence à cette réunion avant le mardi 19 janvier 2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

Lait : en manque de visibilité, Sodiaal fixe le prix du lait à 420 €/1000 l pour 3 mois

En manque de visibilité sur la capacité de la coopérative à répercuter l’inflation sur ses clients d’ici au 1er

Aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants prolongées jusqu’à la fin de l’année 2022

Le nouveau ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, a annoncé le 24 mai, une prolongation…

Aide à l'alimentation animale : il reste 15 jours
Si votre poste alimentation dépasse 10% de vos charges et 3 000 €, vous pouvez demander cette nouvelle aide. Cette téléprocédure…
Les premiers échos de la moisson dans le Tarn
Peu de cultures semblent avoir résisté à la météo et les rendements sont très hétérogènes.
2021, une année sombre pour les producteurs d'ail rose
Réuni en assemblée générale le 31 mai à Vénès, le syndicat de défense du label rouge et de l’IGP veut croire en des jours…
Les Z'Elles gaillacoises volent au secours du pigeonnier
Les vigneronnes du Gaillacois se mobilisent ces 10, 11 et 12 juin à Cadalen.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais