Aller au contenu principal

Syndical
La FDSEA du Tarn est "opérationnelle" pour la suite

 Pour sa dernière assemblée générale en tant que président de la FDSEA du Tarn, qui a lieu le 27 janvier, Philippe Jougla répond à nos questions.

Le thème de l’assemblée cette année traitera de l’agriculture tarnaise dans les 20 prochaines années. De quoi sera-t-il question ?

L’idée, c’est de faire une projection à 20-30 ans sur ce que sera l’agriculture tarnaise, avec à la fois quelles perspectives économiques et quelles adaptations face au changement climatique. Pour ouvrir le débat, on partira sur les scénarios construits par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) sur l’évolution de la consommation et sur l’étude de la Chambre régionale qui a posé quatre scénarios d’évolution de l’agriculture en Occitanie et applicables au Tarn. Ces études ont l’avantage de faire réfl échir. L’idée n’est pas de dire comment ça va être mais plutôt comment ça peut se passer.

2023 est une année élective pour la FDSEA du Tarn et vous avez déjà annoncé que vous ne vous représenterez pas à la présidence. Quel bilan tirez-vous de votre mandat ?

Ma présidence aura duré 10 ans. C’est une période où il a fallu qu’on soit extrêmement mobilisés sur les questions réglementaires, ce qui nous a peut-être pas laissé le temps de travailler autant qu’on l’aurait voulu sur les questions plus économiques. Mais l’urgence était sur les zones vulnérables, sur la PAC ou sur les zones de non-traitement. C’est quand même ce qui a marqué la décennie précédente, avec tous ces aspects réglementaires. Et bien évidemment, le dossier fi l rouge du mandat, cela a quand même été les questions d’irrigation avec le Tescou et le drame de Sivens.

Que retenez-vous de cette expérience en tant que président ? 

Au-delà du mandat, la FDSEA du Tarn est un bel outil de rencontre et de relation humaine. C’est l’élément indispensable du réseau. C’est là que s’organisent la plupart des actions. Ça reste une expérience de relationnel, de confrontation des idées, de poursuite de projets qui est pour moi extrêmement positive. Dans le Tarn, il faut qu’on soit fi er de notre FDSEA parce qu’elle est à la fois populaire, avec plus de 2 000 adhérents et des cotisations qui se maintiennent, la preuve que les agriculteurs nous font confi ance, mais aussi une fédé qui a des moyens et des fi nances saines grâce à une politique de service. Le prochain président arrive avec un outil qui est opérationnel, comme je l’ai trouvé en arrivant. Ça reste plaisant de présider un outil où on a des moyens quand on a envie de faire des choses.

Quel sera votre rôle désormais au sein du syndicat ? Allez-vous rester actif à la FDSEA du Tarn ?

Je compte rester au bureau. J’espère qu’on y trouvera ma place. Je laisse la présidence parce que au bout de 10 ans, c’est bien de renouveler les énergies mais je laisse aussi la place parce que je souhaite continuer à m’investir sur d’autres échelons, à la région comme au national.

Au programme de l'AG

● 9h45 : Rapport financier par Alexandre Gleizes, trésorier de la FDSEA 81.
● 10h15 : Rapport d’activités avec des témoignages d’élus FDSEA sur les actions syndicales entreprises.
● 11h15 : Rapport d’orientations par Philippe Jougla.
● 11h30 : “Quelle agriculture tarnaise dans les 20 prochaines années ?” par André Cascailh, Chambre d’agriculture d’Occitanie.
● 12h30 : Échanges avec la salle, en présence de Thierry Coué, viceprésident de la FNSEA.
● 13h25 : Présentation des résultats de l’élection du collège des administrateurs FDSEA de la liste départementale (vote de 11h30 à 13h00).
● 13h30 : Clôture par François-Xavier Lauch, préfet du Tarn.
● 14h00 : Repas offert sur place (réservation obligatoire).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le Paysan Tarnais

Les plus lus

La Région veut développer les filières agricoles
Les élus tarnais ont présenté le budget de la Région pour l’année 2023. Plus de 77 millions d’euros seront consacrés à l’…
Gagner en efficacité pour pérenniser l'exploitation
Benoît et Cédric Barria, éleveurs d’ovins et bovins viande à Montirat, ont aménagé leur exploitation pour diminuer la pénibilité…
Pac 2023 : un « droit à l’erreur » venu du ciel
En vigueur à partir du printemps, la Pac 2023-2027 sera celle de la mise en œuvre du Système de suivi des surfaces en temps réel…
Le Tarn se rapproche de la barre des 400 000 habitants
Dans son dernier rapport, l’Insee annonce que 391 066 personnes résident dans le Tarn au 1er janvier 2020. La population augmente…
La nouvelle réforme de la PAC prend place
À compter de 2023, de nouvelles modalités d’octroi des soutiens agricoles seront mises en place. Retour sur les grandes lignes de…
Une indemnisation exceptionnelle suite à l'Influenza
 Après l’épisode d’Influenza aviaire H5N1 2021-2022, des mesures ont été récemment décidées.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 87€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site le Paysan Tarnais
Consultez le journal le Paysan Tarnais au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal le Paysan Tarnais